Le dosage entre jeunes et anciens lors du déplacement à Abidjan le 8 septembre dernier, n’ayant pas porté ses fruits, Joseph Koto a décidé de donner plein pouvoir aux olympiques. Face à l’expérience de Didier Drogba, Yaya Touré, Didier Zokora et autre Gervinho, le sélectionneur national a préféré opposer la jeunesse de Idrissa Gana Guèye, Pape Ndiaye Souaré, Momo Diamé, pour une rencontre qualificative de la Can 2013.

 

Face à l’expérience des Eléphants, Joseph Koto a opté pour la jeunesse afin de dompter la sélection ivoirienne, le 13 octobre prochain à Dakar. En témoigne la forte présence des Olympiques dans la liste des 23 «Lions» publiée hier, vendredi 28 septembre 2012, en perspective du match retour ô combien important entre le Sénégal et la Côte d’Ivoire pour la qualification à la Can prévue du 19 janvier au 10 février 2013 en Afrique du Sud.

 

Si lors du déplacement à Abidjan le 8 septembre dernier, le sélectionneur national avait fait un dosage entre anciens et jeunes, cette fois, il a plutôt préféré la fraicheur de la jeunesse à l’expérience de certains «cadres».

C’est ainsi que Kader Mangane est écarté pour laisser sa place à Abdoulaye Bâ. Le sociétaire du FC Porto signe ainsi son come back après avoir été sanctionné pour ses erreurs défensives face au Libéria, le 2 juin dernier et lors du tournoi de football masculin olympique où il n’a été que l’ombre de lui-même.

Pour pallier à l’absence de Jacques Doudou Faty, suspendu à cause d’un carton rouge qu’il avait écopé à Abidjan, Joseph Koto a fait appel à Zarco Touré (Le Havre, Ligue 2, France). Autre renfort défensif, c’est Saliou Ciss. Encore un Olympique qui s’ajoute aux huit défenseurs précédemment sélectionnés lors de la manche aller.

Mais, cette fois, la soustraction est faite au niveau de l’attaque avec notamment Issiar Dia, victime de sa «rébellion» ? Pour le reste, le staff technique est resté dans la logique de la continuité.

Reste à savoir si la mayonnaise va prendre surtout face à une très expérimentée sélection ivoirienne dont la plupart des joueurs sont ensemble depuis les Can égyptienne (2006), ghanéenne (2008), angolaise (2010) gabono-équato-guinéenne (2012).

Les Eléphants, considérés comme la meilleure équipe d’Afrique d’après le classement de la Fifa, capitalisent deux finales (2006 et 2012), une demi-finale en 2008 et un quart de finale en 2010, sans occulter les deux dernières coupes du monde en Allemagne et en Afrique du Sud et les deux ballons d’or (Drogba et Yaya Touré) en leur sein.

Toutefois, à moins de rugir, les «Lions» n’ont pas à rougir parce que, comme l’a dit Joseph Koto, le Sénégal dispose d’arguments à faire valoir.

[box type=”info”]Source: Le quotidien SUD[/box]

 

Article précédentLes 23 lions convoqués pour le match contre la Cote d’Ivoire
Article suivantDoublé de Sadio Mané: Video

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here