L’attaquant sénégalais Makhtar Guèye, arrivé en mars dernier de l’US Gorée, a réussi ce dimanche son baptême du feu avec l’AS Saint-Etienne, qu’il a sauvé d’une défaite en marquant le but égalisateur quatre minutes après son entrée en jeu.

Entré à la 84-ème pour son premier match chez les professionnels, le jeune attaquant a marqué à la 88ème minute le but qui a permis aux ‘’Verts’’ de revenir avec le point du nul de leur périple à Strasbourg. Commentant le but de l’attaquant qui jouait jusque-là avec l’équipe réserve stéphanoise (National 2), le quotidien sportif français l’Equipe, dans son édition de ce lundi, écrit : ‘’Guèye a réussi le geste parfait, soit une reprise couchée du pied droit après un rebond venu tromper Sels au ras de son poteau gauche’’.

Les coéquipiers stéphanois, très heureux pour la jeune recrue, mettent en avant ses ’’qualités athlétiques’’ mais aussi, et surtout, sa ’’grosse volonté’’.

‘’C’est un très gros bosseur ! Vendredi, il est resté après tout le monde à l’entraînement pour travailler d’arrache-pied devant le but’’, a confié Yann Mvila, l’ancien milieu de terrain des Bleus à propos de son jeune coéquipier tout juste âgé de 20 ans.

Le Tunisien Wahbi Khazri est d’autant plus content pour l’attaquant sénégalais qui a signé un contrat jusqu’en 2020 que ‘’ce n’est pas facile de quitter le cocon familial surtout pour les Africains qui y sont très attachés’’.

‘’Il est très à l’écoute, ne se prend pas pour un autre et est sans cesse demandeur pour en faire davantage à l’entraîneur’’, a poursuivi l’attaquant tunisien. Mais en dépit de ce démarrage tonitruant, l’entraîneur de l’AS Saint-Etienne, Jean Louis Gasset, préfère rester prudent et ‘’prendre Makhtar (Guèye) et les autres jeunes comme des jokers’’.

‘’A mon avis, ils ne sont pas encore prêts pour qu’on leur donne un autre statut’’, a dit l’ancien adjoint de Laurent Blanc au PSG.

Au sujet du jeune attaquant, convoqué à plusieurs reprises par Joseph Koto, alors entraîneur de l’équipe junior (moins de 20 ans, Ibou Ndiaye, le secrétaire administratif de l’US Gorée dit que ‘’c’est un pensionnaire de l’équipe insulaire au moins depuis quatre ans’’.

« Il a démarré très tôt en première année junior chez nous et ces dernières années, il a commencé à faire quelques brèves apparitions dans l’équipe première’’, a indiqué l’administratif des Insulaires qui ont fait leur retour dans l’élite après une année passée en ligue 2.

‘’A l’US Gorée, il était barré en attaque par Moussa Ndiaye, Lamine Dramé et Malick Niang’’, a poursuivi Ibou Ndiaye qui considère ‘’le jeune attaquant comme (son) propre fils’’.

‘’J’ai des relations très suivies avec sa famille, notamment son père, et chez nous, personne n’avait douté de ses capacités’’, a-t-il insisté. ‘’Nous espérons le meilleur pour lui à Saint-Etienne mais il n’a fait l’objet d’aucune négligence chez nous’’, a répondu le dirigeant sénégalais.

Alors qu’il peinait à jouer à l’US Gorée, ‘’barré par la concurrence’’, selon le responsable administratif, le jeune attaquant est intégré dans le groupe de performance du club forézien, moins d’un an après son arrivée.

En attendant, à Saint-Etienne, le jeune footballeur de 20 ans a beaucoup de partisans, et Yann Mvila espère qu’il marquera davantage de buts pour les Verts.

Ces derniers qui ont encore des incertitudes au sujet de leur attaquant slovène, Robert Beric, et craignent d’avoir perdu Romain Hammouma ‘’touché au mollet droit et sorti à la 38-ème minute et absent pour plusieurs semaines’’, espèrent qu’il va continuer sur cette progression pour devenir une alternative crédible.

L’entraîneur de l’AS Saint-Etienne, Jean Louis Gasset, met en avant ‘’sa grande faim’’, en dépit de son ‘’manque de souplesse dans le jeu, même s’il a progressé techniquement’’.