PARTAGER

« Oh Mané, Oh Mané, Mané! » Tel est le chant dont les supporters de Liverpool ne peuvent se passer depuis le début de la saison. Même la figure emblématique du club, Steven Gerrard, s’est mis à le chantonner sur la chaine BT Sport après la victoire de son équipe contre Hoffenheim, synonyme de qualification en Ligue des Champions. L’ancien footballeur français Emmanuel Petit ne tarit pas non plus d’éloges sur le n°19 des Reds en disant sur SFR Sport que le FC Barcelone aurait dû prendre Mané, qu’il appelle “l’homme à tout faire de Liverpool” pour pallier le départ de Neymar. Il est donc clair que depuis son arrivée dans le Merseyside, Sadio Mané fait l’unanimité dans le monde du football.

Supermané : Mister Liverpool

Trois buts en trois matchs. Début de saison parfait pour Mané qui se montre de plus en plus indispensable au sein de l’effectif de Jürgen Klopp. Il grave ainsi son nom dans l’histoire du club en devenant seulement le troisième joueur à inscrire un but dans chacun des trois premiers matchs de Premier League après Robbie Fowler en 94-95 et Daniel Sturridge en 13-14. Un nouveau record pour un joueur qui s’y est déjà habitué, lui qui détient celui du triplé le plus rapide de l’histoire de la Premier League, qu’il avait inscrit avec son ancienne équipe Southampton en 2014-2015. Les statistiques parlent pour elles-mêmes; le numéro 10 des Lions a été directement impliqué sur 17 buts lors de ces 18 apparitions pour son club à Anfield, et totalise aujourd’hui 16 buts et 9 passes décisives en 34 matchs joués, ce qui est plus que satisfaisant pour un ailier. De plus, malgré son départ pour la CAN et sa blessure à la fin de la saison dernière qui l’a empêché de participer aux six derniers matchs de championnat, il a été désigné meilleur joueur de la saison à Liverpool, une très belle façon de parachever son baptême du feu.

La saison 2017-2018 promet pour le maître à jouer des Reds, qui a non seulement prouvé qu’il pouvait apporter de la vivacité, de l’efficacité et du pragmatisme au jeu de Liverpool, mais qui a aussi montré qu’il pouvait s’adapter à tous les systèmes du coach, même avec l’arrivée de concurrents sérieux tel que l’égyptien Mohamed Salah. Vu son entame de saison, Sadio Mané pourrait rapidement faire oublier Philippe Coutinho, si ce dernier venait à rejoindre le FC Barcelone dans les jours qui suivent. Les débuts de Sadio Mané à Liverpool ont donc été réussis et il reste maintenant à l’enfant de Bambali de confirmer son statut de joueur important cette saison, notamment avec la Ligue des Champions qui se profile.

La clé pour accéder aux portes du Mondial 

Drogba l’a fait, Eto’o l’a fait, Diouf l’a fait. C’est maintenant à Mané de le faire, c’est-à-dire guider son pays vers la Coupe du Monde. S’il a réussi à faire oublier le passage controversé d’El Hadji Diouf à Liverpool de 2002 à 2004, Sadio Mané n’a pas encore éclipsé les exploits de Dioufy en équipe nationale. Rares sont les sénégalais qui oublieront les 8 buts inscrits par Diouf pour qualifier le Sénégal à sa première Coupe du Monde en 2001. La qualification des Lions à la prochaine Coupe du Monde en Russie devra donc inévitablement passer par le natif de Sédhiou, si on regarde ses statistiques et performances en club. L’entraîneur des Lions Aliou Cissé a tendance à rappeler que “la star, c’est l’équipe”, mais nier l’importance de Sadio Mané en équipe nationale, c’est nier la réalité. Âgé maintenant de 25 ans, Mané s’approche de l’apogée de sa carrière d’attaquant et ne sera pas au meilleur de sa forme lorsque l’échéance de 2022 se profilera. C’est maintenant ou jamais pour SM10 et les Lions du Sénégal.

Après la douleur subie face aux Éléphants de Côte d’Ivoire en 2013, les Lions et leur n°10 connaissent la peine d’une élimination en Coupe du Monde et la valeur des matchs décisifs. La double confrontation face au Burkina Faso, qui commençe dès le weekend prochain, aura une importance capitale dans le déroulement de ces éliminatoires vu que 60% du parcours aura été fait. Même s’il reste deux matchs derrière, les Lions n’ont pas le droit à l’erreur dans ce double tranchant, s’ils veulent mériter leur place en Coupe du Monde. Sadio Mané aura un rôle primordial à jouer et l’histoire devra retenir qu’il a répondu présent, comme il le fait si bien à Liverpool. Avec le manque de compétition de Keïta Baldé Diao, Cheikhou Kouyaté qui n’est pas au top de sa forme, Diouf qui joue latéral en club et qui n’a pas marqué en sélection depuis plus d’un an ou encore Moussa Sow qui est retourné à Al-Ahly, seul Mané brille de mille feux et peut débloquer la situation face aux Étalons. La chance ne lui a pas souri lorsqu’il tirait son penalty face au Cameroun à la CAN 2017, mais peut-être sera-t-elle de son côté pour le défi qui l’attend. En tout cas, nous l’espérons.

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here