Champion d’Angleterre avec Liverpool qui n’avait plus remporté le titre national depuis 30 ans, soit avant sa naissance, Sadio Mané est devenu un réel porte-bonheur pour le club anglais.

En plus d’y enchaîner les trophées prestigieux, l’international sénégalais ne cesse de véhiculer une meilleure image des Reds à travers le monde. Seul Lion de l’histoire à être monté sur la plus haute marche du classement de la Premier League, Sadio Mané s’excuse presque de cette « anomalie » quand la remarque lui est faite. À 28 ans, malgré un sacre en Europe en 2019 et autre en Angleterre cette année, ne lui parlez surtout pas de velléités de transfert. Il préfère savourer l’instant et finir la saison en beauté.

Sadio, déjà félicitations pour ce sacre. L’attente a été très longue pour Liverpool. L’année dernière, vous l’avez manqué de peu, mais cette fois-ci, c’est finalement la bonne année. Comment cela a été ressenti au seul du club ? Un soulagement ?

« Honnêtement, nous sommes très, très heureux d’être sacrés. C’est un titre que les supporters attendent depuis trente ans. Et aussi, nous avons travaillé dur pour y arriver. Cela n’a pas été facile. Mais grâce à notre régularité durant toute la saison, nous sommes parvenus à y arriver. Encore une fois, nous sommes très heureux et en même temps fiers de remporter ce sacre. »

Gagner le championnat à quelques journées de la fin, ça laisse la possibilité d’avoir la tête à autre chose même si en tant que compétiteur, on imagine qu’il y a la volonté de terminer en beauté…

« Oui, évidemment, nous voulons gagner tous les matchs restants comme je l’ai dit tout à l’heure, quand on est un athlète, et un professionnel, on joue chaque match pour le gagner même si il n’y a pas de récompense supplémentaire au bout. Aussi, je crois qu’il n’y a aucun risque qu’on se relâche après le titre, nous voulons toujours gagner. »

Avec ce titre, tu deviens le premier footballeur sénégalais vainqueur de la Premier League. Cela te fait rentrer un peu plus dans l’histoire, mais, au plan personnel, qu’est-ce que cela te fait ?

« Être le premier Sénégalais à gagner le trophée, honnêtement, n’était pas l’objectif. Le Sénégal mérite d’être au sommet, et je serai heureux de ne pas être le seul Sénégalais à le gagner, franchement. Cela m’aurait fait plaisir qu’un autre Sénégalais gagne la Premier League. »

Cette saison, tu en es à 15 réalisations et 9 passes décisives en championnat. L’année dernière, tu étais co-meilleur buteur du championnat anglais avec 22 buts, autant que Salah et Aubameyang. Maintenant que le titre collectif est acquis, est-ce un objectif de soigner les statistiques individuelles pour faire autant que la saison précédente ?

« Pour être honnête, tout ce qui m’importait, vraiment, c’était l’objectif collectif, qui était de gagner la Premier League. Maintenant que c’est fait, je vais essayer de prendre le maximum de plaisir sur le terrain, et après si Dieu me récompense par des buts et aussi des passes décisives, ce sera tant mieux pour moi. Mais j’ai envie de gagner tous les matchs qui nous restent. Et c’est le plus important pour moi. »

Ce sacre est intervenu dans un contexte assez particulier, à cause notamment de la crise sanitaire liée à la pandémie du coronavirus. Vous, les footballeurs, avez également subi de plein fouet cette crise, en restant trois mois sans jouer au ballon. Comment cette période a-t-elle été vécue de ton côté et comment s’est opéré le retour à la compétition ?

« Vous savez pendant le confinement, nous n’avons jamais cessé de bosser dur à la maison. Et aussi, toutes les dispositions ont été prises pour que nous ne perdions pas physiquement, et ensuite, c’était à chacun d’être le plus professionnel possible. Nous avions un objectif, qui était de gagner le championnat. Ça nous motivait énormément alors qu’on a tous travaillé comme il le fallait. »

Nous sommes également à une période où le mercato occupe les discussions. Beaucoup de rumeurs te placent parmi les joueurs qui peuvent potentiellement changer de club après avoir remporté la Ligue des Champions en 2019 et la Premier League en 2020. Ces rumeurs vous envoient tantôt à Paris, tantôt au Real Madrid. Qu’en est-il réellement ?

« Vous savez je n’aime pas commenter les rumeurs. Je préfère ne pas le faire, honnêtement. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here