Photo- Teungueth FC

Suite au saccage du stade Ngalandou Douf de Rufisque, le club fanion de la ville, a été contraint de délocaliser ses séances d’entraînement au stade Amadou Barry de Guédiawaye.

C’est ce qu’on appelle une mauvaise nouvelle. Habitué à s’entraîner sur sa pelouse de Ngalandou Diouf, Teungueth FC devra trouver un autre endroit pour poursuivre ses séances d’entraînement. La raison ? Le stade Ngalandou Diouf de Rufisque a été saccagé hier, lors des incidents survenus pendant un match de “navetane”. La pelouse abîmée et les vestiaires ont été incendiés lors de ces incidents qui ont causé un mort et 38 blessés.

Le stade Amadou Barry comme refuge en attendant

Selon un membre du club de Ligue 1, “Ce sera difficile pour le moment de s’entraîner dans ce stade. L’état dans lequelle se trouve le stade est impraticable. Ce matin, les joueurs étaient présents au stade mais vue la situation, ils étaient obligés de rebourser chemin. IlS se sont entrainés au stade Amadou Barry aujourd’hui mais je ne suis pas sûr qu’on pourra retourner à Ngalandou Diouf maintenant”, nous a-t-il soufflé.

Mbao…pour la réception des adversaires?

“Même pour le prochain match à domicile contre Ndiambour, dans une dizaine de jours, il n’est pas encore sûr de le tenir dans ce stade. Il faudra voir d’ici là. Mais on pourrait recevoir à Mbao ou à Amadou Barry si le stade Ngalandou Diouf restera impraticable. C’est la pelouse qui est le véritable car les vestiaires peuvent être refaits très rapidement”, a jouté notre source, qui a ce pendant fait savoir que le président de Teungueth FC, Babacar Ndiaye “s’apprêtait même à refaire les vestiaires et tout ce qui pourrait rendre le stade beau. C’est sans doute une occasion pour lui de passer à l’acte. Mais celui devrait durer deux à trois mois.”

Sourceigfm
Article précédentNécrologie: Lamine Dieng n’est plus
Article suivantDynamo Kiev- Samba Diallo signe pro

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here