Rétro 2017: Les grands moments du football sénégalais !

    L’année 2017 touche à sa fin. L’occasion de revenir sur quelques grands moments du football sénégalais, survenus au cours de ces douze derniers mois. L’émotion était omniprésente dans les terrains du championnat de Ligue 1 et particulièrement dans la Tanière.

    Le Sénégal retrouve le Mondial et le sourire

    Quinze ans après avoir vu s’échapper le rêve d’un deuxième Mondial, le Sénégal retrouve le sourire. Car c’est une grande performance pour le football sénégalais que la bande à Sadio Mané a réalisée l’exploit : les Lions participeront à la Coupe du Monde 2018.
    Exit donc les ambitions Sud africaines et burkinabè. Le Sénégal a gardé une courte avance à l’issue d’un match rejoué de la deuxième journée au coude à coude avec le Burkina Faso contestataire. L’Afrique du Sud ayant été sanctionnée pour une affaire de manipulation de match.
    Le 10 novembre, le Sénégal vient de se qualifier (2-0) face à l’Afrique du Sud, en match à rejouer de la deuxième journée des éliminatoires, et file au Mondial russe. Avec 11 points, l’équipe nationale évite l’angoisse du match de la sixième et dernière journée, remporté (2-1) contre les Bafana-Bafana.
    C’est la seconde fois de son histoire qu’elle participera à cette compétition. Les hommes du coach Aliou Cissé auront l’occasion en Russie de marcher sur les traces de leurs aînés, quart-de-finalistes en 2002. Les Lions de la Téranga rejoignent l’Egypte, la Tunisie, le Maroc et le Nigeria, les 5 pays africains qualifiés au Mondial. Il semble que l’échec de la CAN Gabon 2017, où le Sénégal s’était fait éliminer en quarts de finale par le Cameroun, ait été bien retenu.

    L’échec de la CAN 2017

    L’histoire était écrite d’avance. Avec un bon groupe, le Sénégal devait gagner son premier trophée continental. Aux yeux de beaucoup d’observateurs, toutes les conditions étaient réunies pour que le rêve se réalise. Mais le conte de fée ne s’est pas bien terminé. Battus par le Cameroun aux tirs au but, les Lions sont tombés de haut, après le penalty raté de Sadio Mané, Ballon d’Or sénégalais (BOS) 2017.
    Malgré la domination, les Lions indomptables ont survécu, et au final, remporté la CAN 2017. Les indomptables infligent aussi aux Lions de la Téranga une défaite cruelle au terme d’une rencontre globalement fermée. Un scénario qui n’est pas sans rappeler la finale de la CAN 2002, perdue contre le Cameroun, chez nos voisins maliens.
    Senghor bat Dia de 109 voix à l’AG élective de la FSF.

    Pour éviter le même désagrément, les hommes de Aliou Cissé avaient, lors des éliminatoires du Mondial Russe, décidé de changer de tactique, avec l’implication des forces politiques dans la bataille. En premier lieu duquel le président de la République. Engagé aux côtés d’un certain Matar Bâ, ministre des Sports, Macky Sall a soutenu de tout son poids l’équipe nationale du Sénégal, à l’image d’un Me Augustin Emmanuel Senghor, réélu dans la nuit du 12 au 13 Août à la tête de la Fédération Sénégalaise de football (Fsf), devant Mbaye Diouf Dia. L’écart entre les deux finalistes de l’Assemblée générale élective de la Fédé ne peut se compter sur les doigts des deux mains, puisqu’il y avait 109 voix entre le score du président sortant et celui de Mbaye Diouf Dia, au second tour. Me Senghor remporte ainsi l’élection contre le chargé de la petite catégorie au sein de la Fsf. Ce dernier avait salué la victoire de l’avocat, qui ne peut être qu’un succès pour le football sénégalais..

    Les locaux éliminés du tournoi de l’UFOA, les juniors s’arrêtent en 8ème de finale du Mondial

    L’équipe nationale locale du Sénégal a été éliminée, mardi 19 septembre, du Tournoi des nations de l’Union des fédérations ouest-africaines de football, à la suite de son match nul (0-0) avec la Côte d’Ivoire et de la victoire du Bénin sur le Niger (2-1). Avec ce nul, le Sénégal avait compté 4 points, soit le même nombre de points que le Niger qui l’avait battu (2-1), lors de la première journée. Le Mena du Niger s’était placé devant les Lions du Sénégal, éliminés au premier tour. Même sort pour les juniors éliminés par le Mexique en 8ème de finale du Mondial U20. L’équipe du Sénégal des moins de 20 ans a été battue, 1-0, par le Mexique, en 8ème de finale de la Coupe du monde de football de la catégorie, le 1er juin jeudi matin en Corée du Sud.

    Sur l’année 2017, Génération Foot reste le patron de l’élite

    Avec 26 matches de championnat disputés sur l’année 2017, impossible de ne pas céder à la tentation de dresser un classement, même si les effectifs ont beaucoup changé lors de l’inter saison. Et, à ce petit jeu, Génération Foot (GF), auteur d’une deuxième partie de saison monstrueuse de janvier à mai, reste leader de L1.
    D’un bout à l’autre de l’année 2017, les coéquipiers de Ibrahima Niane, meilleur footballeur local, ont vraiment écrasé une concurrence qui s’accrochait encore en fin d’année. Il n’a pas seulement réussi une saison 2016-2017 exceptionnelle. Les chiffres des Grenats en championnat sur l’année civile le sont tout autant. GF n’en finit plus d’affoler les compteurs en Ligue 1. En s’imposant brillamment samedi face à Diambars (5-1), l’équipe de Déni Biram Ndao est en train de réussir une phase aller qui ne fait que commencer.
    L’année 2017 a aussi vu les Grenats remporter deux trophées. GF soulève bien les deux coupes qui ouvrent la saison 2017-2018. La Super coupe d’abord, remportée 2-1 à face à Mbour PC justement, dans une rencontre de haut-vol, et le Trophée des champions ensuite, (4-2) contre Stade de Mbour.

    Le drame de Demba Diop, la tache noire

    L’année 2017 a connu un drame pour le football local, un drame et non des moindres, le drame de Demba Diop, lors de la finale de la Coupe de la Ligue opposant Us Ouakam (Uso) au Stade de Mbour. Une rencontre marquée notamment par des échauffourées suivies de mouvement de panique. Les incidents, survenus le 15 juillet 2017, avaient fait huit morts, tous des supporters mbourois. Un mois après, le 12 août, dix membres de l’Uso, dont un joueur, sont arrêtés. Ces Ouakamois sont poursuivis pour meurtre, coups et blessures volontaires. Suffisant pour que l’Union sportif de Ouakam (Uso) déclenche une procédure d’arbitrage international, suite à sa suspension de 5 ans assortie d’une rétrogradation en Division régionale et une amende de 10 millions de FCFA. Le contentieux sera arbitré par le Tribunal arbitral du Sport (Tas), qui a été saisi par les dirigeants de l’Uso. C’est depuis le 15 octobre que ces derniers ont déposé sur la table du juge des contentieux sportifs un recours. Et le procès va constituer le dernier épisode en date concernant le drame du stade Demba Diop. Mais bien avant cela, le club, dirigé par le Président Abdoul Aziz Guèye, a été débouté par la commission de discipline et la commission de recours.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here