PARTAGER

Après un prêt d’une saison à Saint-Étienne, Henri Saivet revient à Newcastle. Reste maintenant à convaincre Raphaël Benitez qui a réussi la montée en Premier League sans l’international sénégalais. 

Il est de retour. Cependant, Henri Saivet ne sait pas encore de quoi son avenir sera fait. Restera-t-il à Saint James Park ou son talent sera-t-il vendu ailleurs ? Une ambigüité pour l’instant. Un flou total sur le sort du Lion. Ce qui est certain c’est que Henri Saivet sera toujours un joueur de Newcastle jusqu’à la fermeture du mercato d’été voire au-delà. Mais force est de constater qu’il sera difficile pour l’international sénégalais de faire son trou dans l’effectif de Raphaël Benitez. Newcastle est (re)montée en Premier League sans Saivet. On verrait mal le technicien espagnol ne pas faire confiance au groupe qui a composté le billet retour dans l’élite anglaise.

Henri Saivet revient d’un prêt à Saint-Étienne et Rafa Benitez devra prendre une décision sur l’avenir du milieu de terrain à Newcastle United. Le technicien aura plusieurs choix cet été avec les joueurs qui retournent à St James Park après une saison en prêt comme Saivet.

L’international sénégalais sera de retour pour la pré-saison après six premiers mois ternes sur le Tyneside.

Arrivé pour remplacer le défunt Cheik Tioté parti entretemps en Chine, Saivet n’avait pas réussi à impressionner ni Steve McClaren ni Benitez. Seuls quatre petits matchs entre janvier et mai 2016. 147 minutes au total, Saivet n’avait aucunement marqué la Premier League. Certains observateurs du football anglais avaient émis des doutes sur le niveau de l’ancien Bordelais à s’adapter à la rigueur et à l’intensité du foot anglais.

Sur recommandation de Graham Carr, l’ancien recruteur attitré de Newcastle ayant quitté son poste le 21 juin 2017, Saivet est venu avec une réputation de milieu offensif inspiré, différent du registre défensif de Tioté et de Yohan Cabaye.

Graham Carr l’avait regardé et vu jouer avec Bordeaux. Il avait aimé le style du joueur de 26 ans qui s’était fait un nom en France.

À Tyneside, la «greffe» avec le football anglais n’a pas malheureusement pris. Son manque de force et de vitesse ont rendu difficile son adaptation à suivre le rythme de la Premier League.

Saivet est désormais entre le marteau et l’enclume de Benitez. En plus de devoir baisser son salaire hebdomadaire de 26 millions de FCFA. Est-ce la fin pour Saivet à United ? Benitez ne l’a pas assez vu jouer pour être convaincu de son talent. La préparation d’avant-saison sera décisive pour l’international sénégalais. Occasion pour lui de faire douter Benitez à son sujet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here