Selon le directeur des infrastructures sportives du ministère des sports, Cheikh Tidiane Sarr, la raison du retard pour la rénovation du stade Léopold Sédar Senghor est dû aux partenaires chinois qui devaient faire le déplacement pour entamer les travaux, sont bloqués chez eux par la Covid-19.

Comme nous vous l’avons montré lors d’un reportage sur wiwsport.com, où le stade LSS est dans une situation catastrophique. Entre inondation et insalubrité, le stade ne reflète pas une bonne image du football sénégalais.

Les travaux de rénovation par la coopération chinoise sont estimés à de plus de 40 milliards FCFA, avec trois autres stades régionaux notamment Aline Sitoé Diatta, Ely Manel Fall et le stade Lamine Guèye.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here