Accueil Non classé “Des qualités semblables à Mbappé” : Baldé, l’espoir de Monaco sans Falcao

“Des qualités semblables à Mbappé” : Baldé, l’espoir de Monaco sans Falcao

0

 Auteur de son premier but en championnat la semaine passée face à Caen (2-0), Keita Baldé est attendu au tournant ce samedi face à Bordeaux (17h). En l’absence de Radamel Falcao, il aura la lourde tâche de finir les actions monégasques. Ses coéquipiers, laudatifs, croient en lui.

Baldé a des qualités semblables à celles de Mbappé. Il aime jouer avec le ballon dans les pieds et provoquer. Il est très bon dans les un contre un, est très rapide. Il est encore en phase d’adaptation. J’espère qu’il le fera très vite pour aider l’équipe“. Au moins, Jemerson n’a pas peur des comparaisons.

Buteur et auteur d’une bonne prestation contre Caen (2-0) samedi dernier, en évoluant dans le couloir gauche de l’attaque, Baldé peut aussi jouer en pointe. A Bordeaux, en l’absence de Falcao, Leonardo Jardim devrait l’employer à ce poste. “Jovetic n’est pas en condition, Carrillo et Falcao sont blessés. J’ai deux possibilités: Diakhaby en pointe et lui dans le couloir, ou lui en pointe“, précise le coach, qui sait que le transfuge de la Lazio travaille trop peu défensivement dans son couloir pour équilibrer l’équipe.

Devant, il aime la mobilité, explique Jardim. Dans le couloir, c’est un vrai excentré: joueur de profondeur, de un contre un, plus offensif que Lemar.”

Ego, conflit et talent

Monaco a misé cher sur le Sénégalais à l’intersaison. “On ne dépense pas les sommes de Paris ou du Real“, soulignait le vice-président Vadim Vasyliev lors de sa présentation. “Mais, pour nous, 30 millions d’euros, c’est un investissement très important.” Alléché par les résultats monégasques et la capacité du club à revendre dans les plus grands clubs, l’international sénégalais né en Espagne a signé cinq ans en Principauté. “Pour poursuivre mon évolution car je n’ai que 22 ans et j’ai marqué 16 buts la saison dernière“, dit-il.

Son ambition et son fort ego avaient aussi précédé ses prestations. “Si on me considère comme un phénomène, ça veut dire que j’ai beaucoup travaillé dans ma carrière“, affirmait-il le jour de sa présentation. “Mais ne me comparez pas à Mbappé, coupait-il. Il est très bon mais je ne le connais pas. J’ai mon propre style“. Et le buteur de conclure: “J’espère valoir plus de 30 millions d’euros dans le futur.”

Un point que Vasilyev partage. Jardim le bichonne. Car Baldé part de loin. “Il n’a pas joué durant plus de trois mois, pas fait de stage de pré-saison, puis est parti deux fois en sélection, où il s’est peu entraîné“, expose l’entraîneur.

Longtemps en conflit avec la direction laziale, il avait même prétexté une blessure au genou gauche pour ne pas disputer la première journée du Calcio. A Rome, le joueur n’est pas regretté. Massimo Barchiesi, commentateur à Radio Rai1 et spécialiste de la Lazio, assure que “les dirigeants l’ont très bien vendu. Surtout vu la situation“. Conflictuelle. Comme à son départ de la Masia de Barcelone en 2011, contre l’avis du Barça, pour signer son premier contrat pro en Italie.

Le journaliste poursuit: “Il reste toutefois dans le coeur des tifosi après son doublé lors du derby.” Le 30 avril dernier, la Lazio battait la Roma (3-1) pour la première fois depuis 2012. Une éternité. Baldé était glorifié. Et démontrait aussi son talent comme sa maîtrise émotionnelle des grands rendez-vous.

Aujourd’hui, il n’est pas à son maximum, mais il commence à démontrer ses qualités, assure Jardim. Il a une grande marge de progression. Il doit gagner du rythme car il n’est pas capable de jouer 90 minutes à haute intensité. Mais on croit beaucoup en lui. Notre travail est de lui permettre d’atteindre le top niveau.”