SINGAPORE, SINGAPORE - OCTOBER 10: Sadio Mane of Senegal holds off Neymar of Brazil during the international friendly match between Brazil and Senegal at the Singapore National Stadium on October 10, 2019 in Singapore. (Photo by Allsport Co./Getty Images)

Dans notre édition du 26 avril dernier, nous avions annoncé le Brésil comme faisant partie des probables adversaires des Lions en amical entre le 11 et le 13 juin. Avec l’annulation du match entre l’équipe de Neymar et celle de Messi, tout reste donc possible pour la tenue de cette affiche qui fait déjà saliver.

L’info est tombée hier mercredi dans l’après-midi. La Confédération brésilienne de football (Cbf) a annoncé l’annulation du match amical contre l’Argentine prévu le 11 juin dans le cadre de la préparation au Mondial 2022.
La société chargée des droits de télévision pour les matchs amicaux du Brésil a informé la veille la Cbf que le match prévu à Melbourne «était annulé», sans plus d’explications, a déclaré Juninho Paulista, Coordinateur de l’Equipe nationale brésilienne, lors d’une conférence de presse à Rio de Janeiro. Même si on peut lier cette annulation à la décision de la Fifa de reprogrammer le match entre les quintuples champions du monde et l’Albiceleste de Lionel Messi avant le Mondial, dans un lieu et une date qui restent à déterminer. Initialement programmée le 5 septembre dernier à Sao Paulo, cette affiche avait été interrompue après seulement cinq minutes de jeu sur intervention des autorités sanitaires locales, quatre joueurs argentins, évoluant alors en Angleterre, étant accusés de violer le protocole anti-Covid.

Cette annulation «affecte grandement notre préparation pour la Coupe du monde», a regretté le dirigeant brésilien. Qui ajoute : «On était prêts, avec toute la logistique nécessaire pour ce match, car on avait compris qu’on se devait de remplir ce contrat.»

Le Brésil veut un «adversaire africain» le 11 juin

Juninho Paulista a indiqué que des démarches ont été engagées pour trouver un adversaire de substitution au cours de cette fenêtre internationale où la Seleçao doit rencontrer la Corée du Sud le 2 juin à Séoul et le Japon le 6 juin à Tokyo. La date du 11 juin sera donc l’avant-dernière autorisée par la Fifa avant le début de la Coupe du monde au Qatar du 21 novembre au 18 décembre.

«Les discussions n’en sont qu’au début, nous allons probablement trouver un adversaire africain. Notre souhait est de jouer en Europe», a avancé le Coordinateur brésilien.
Evidemment à l’entendre parler d’un «adversaire africain», on pense aussitôt au Sénégal qui souhaite se frotter à l’équipe de Neymar, comme Le Quotidien l’a écrit dans son édition du mardi 26 avril. Les Lions qui vont jouer le 4 juin contre le Bénin et le 7 juin contre le Rwanda, devraient juste après s’offrir un sparring-partner à domicile, avant d’aller en vacances.

Nul doute que les contacts vont être renoués entre les deux pays afin de réaliser le souhait de beaucoup de Sénégalais qui rêvent d’un Sénégal-Brésil au Stade Abdoulaye Wade.
En attendant, le sélectionneur auriverde, Tite, vient de dévoiler la liste des convoqués pour ces rendez-vous. Le technicien et son staff, qui planchent déjà sur la préparation du Mondial au Qatar en fin d’année, ont reconnu avoir eu pour objectif pour cette liste d’essayer de ne pas trop pénaliser les clubs brésiliens de Serie A, en pleine compétition au moment de la tenue de ces matchs de préparation.

Dans les buts, aucune surprise, avec les habitués Alisson et Ederson. En défense, Marquinhos, capitaine du Paris Sg, est bel et bien présent, aux côtés de deux autres anciens, Thiago Silva et Dani Alves.

Au milieu, le taulier Casemiro sera accompagné du Lyonnais Lucas Paqueta et de Bruno Guimarães. A noter la présence de Philippe Coutinho, relancé avec bonheur du côté d’Aston Villa, mais aussi du jeune et prometteur Danilo, milieu de Palmeiras, vainqueur des deux dernières Copa Libertadores. Pas de trace du Marseillais Gerson, pourtant très en vue depuis quelques semaines.

Enfin, en attaque, on retrouvera Neymar en chef de file pour montrer la voie à la jeunesse triomphante incarnée notamment par les deux Madrilènes, Rodrygo et Vinicius Jr. Matheus Cunha de l’Atlético et Gabriel Martinelli d’Arsenal auront une nouvelle fois leur chance de s’imposer.

SourceLequotidien
Article précédentPSG- Idrissa Gueye :”La déception de la Ligue des champions est toujours présente”
Article suivantMondial 2022 – FIFA : Présente dans le Groupe A avec le Sénégal, une équipe risque l’exclusion

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here