CAIRO, EGYPT - JULY 10: Kalidou Koulibaly of Senegal applauds the Senegal fans after winning the 2019 Africa Cup of Nations quarter-final match between Senegal and Benin at 30th June Stadium on July 10, 2019 in Cairo, Egypt. (Photo by Visionhaus)

Malgré leur éternel statut de favori, les Lions n’ont jamais réussi à aller jusqu’au bout d’une compétition à laquelle ils participent sans exception depuis 1965. Cette malédiction s’est de nouveau abattue sur les 20 000 supporters présents au Caire lors de la finale perdue de l’édition 2019. Encore une fois, il n’a pas manqué grand-chose. Un peu de chance, si l’arbitre était resté sur sa décision concernant le pénalty sifflé en leur faveur. Un peu plus de fraîcheur aurait été aussi la bienvenue. Lors des matchs à élimination directe, les Sénégalais s’imposent à chaque fois 1-0, et doivent même attendre la fin des prolongations pour disposer de la Tunisie en demi-finales. Et que dire de la défaite en finale de l’édition 2002 ? La génération dorée emmenée par Diouf et Fadiga s’incline contre le Cameroun lors de la terrible séance de tirs aux buts. Aliou Cissé, actuel sélectionneur, manquera même le dernier pénalty. Deux échecs cruels en finale. Mais deux défaites qui forgent le caractère d’une nation portée par l’obsession de soulever la Coupe. C’est en perdant qu’on apprend. Les joueurs et tout le staff se ressassent ce dicton dans la tête afin d’appréhender au mieux la prochaine séance de tirs aux buts et de jouer de façon plus relâchée durant toute la compétition.

Objectif Coupe du Monde 2022

Les hommes d’Aliou Cissé ne pensent qu’à la victoire lors de la prochaine CAN. Cette épopée les mettrait dans les meilleures conditions pour appréhender le prochain Mondial 2022. En 2018, les Lions avaient été, de loin, les meilleurs représentants du continent africain, en Russie. Avec une victoire et un match nul en phase de poules, les coéquipiers de Sadio Mané ratent les huitièmes de finale de peu. Les erreurs face au Japon ne se répéteront cette fois plus pour tenter de faire aussi bien qu’en 2002. Une édition qui voit le Sénégal atteindre les quarts de finale en battant notamment la France, lors du premier tour, et la Suède en phase finale. Tout le pays se souvient encore de cette Coupe du Monde. Il n’y a pas meilleure compétition pour faire vibrer les foules.

Aux quatre coins de la planète, le temps est en suspens. Dans les rues, les gens s’adonnent à des matchs improvisés, arborant fièrement les couleurs de leur sélection. L’ambiance de la Coupe du Monde s’incruste dans toutes les sphères de la société, Entre deux rencontres, les fans rejouent les matchs sur FIFA et PES. Dans les transports, les adeptes et les amateurs revivent les précédentes éditions en jouant sur mobile à World Cup Soccer 2018 ou à Soccer World Cup 2010. Des gestes techniques sur le rectangle vert au management des joueurs, les jeux en ligne gratuits sur le football foisonnent sur Internet. Et pas seulement. Car l’industrie du divertissement aime aussi mettre à l’honneur cette atmosphère si particulière. C’est le cas dans Wii Fantastic Football Fan Party. Les applaudissements et les encouragements dans leur globalité sont les éléments qui font gagner le jeu. Cet univers fun, décalé et enjoué des grands matchs est aussi à retrouver dans le secteur de l’iGaming. Écussons, écharpes, couleurs du club sont autant de détails qui décorent les rouleaux de la machine à sous Football Frenzy, disponible sur LeoVegas. Un casino en ligne à découvrir absolument sur cette plateforme qui sélectionne les meilleures machines à sous gratuites du Canada, selon les avis des utilisateurs, les bonus et les tours gratuits sans dépôt. L’occasion aussi de d’apprécier Football Stars en plongeant les adeptes dans la fête qui avait envahi les rues de Rio en 2014.

Sadio Mané, attaquant star des Lions de la Teranga

Le mondial brésilien s’était déroulé sans le Sénégal et Sadio Mané avait regardé les rencontres depuis chez lui. À l’époque, il sort de deux saisons incroyables avec le Red Bull de Salzburg. Ses performances lui ouvrent les portes de la Premier League. À Southampton, puis à Liverpool, l’Europe du foot découvre un attaquant technique, vif, efficace et habile devant le but. Sa carrière explose au plus haut niveau. En compagnie de Salah et Firmino, il forme un trident d’enfer qui effraie toutes les défenses du vieux continent. Champion d’Angleterre et vainqueur de la Ligue des Champions avec les Reds, Sadio est proche de recevoir le Ballon d’Or en 2019. Il est néanmoins récompensé par le titre de meilleur joueur africain. Mané est la star d’un Sénégal qui ne se fixe pas de limites. Édouard Mendy, le gardien de Chelsea habitué aux clean sheet, Kalidou Koulibaly, défenseur indiscutable à Naples, Idrissa Gueye, milieu de terrain du PSG se mêlent talentueusement à Mané pour constituer une colonne vertébrale digne des plus grands clubs de la planète. Autant de joueurs, qui au top de leur forme, peuvent soulever des montagnes et assurer une première victoire historique à la CAN.

Incroyable mai pourtant vrai : le Sénégal est toujours à la recherche d’une première victoire en Coupe d’Afrique des Nations. Les experts et surtout tout un peuple savent que la prochaine édition sera la bonne. Au regard de l’apprentissage des échecs passés, de la qualité de l’effectif porté par Sadio Mané, et d’un sélectionneur qui souhaite faire le plein de confiance en vue du Mondial qatari, toutes les conditions sont réunies pour voir les Lions siéger sur le trône de l’Afrique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here