PARTAGER

L’un est le capitaine, l’autre le leader technique. C’est donc en voix autorisées que Cheikhou Kouyaté et Sadio Mané nous plongent au cœur du vestiaire de l’Equipe nationale du Sénégal. Les deux pensionnaires de la Premier League anglaise ont accepté de jouer le jeu, pour présenter leur sélection. A quelques heures de leur entrée en lice dans la Can Gabon 2017, ce dimanche face à la Tunisie, entre petites confidences, secrets dévoilés et, parfois, une petite dose de mauvaise foi, Sadio et Cheikhou vous montrent la Tanière comme vous ne l’aviez jamais vue.

 

Quel est le plus grand dormeur de la Tanière ?

CHEIKHOU KOUYATE : «Pour moi, c’est Khadim Ndiaye ! Lui, quand on voyage, il dort tout le temps dans l’avion.»

 

SADIO MANE : «C’est vrai que l’autre là (il cherche un nom) aime bien dormir aussi, mais… non je ne crois pas qu’il soit comme Khadim.»

 

C.KOUYATE : «Ah oui, sans contestation possible, je te dis. C’est Khadim Ndiaye.»

 

Le noctambule du groupe ? Celui qui ne songe à dormir que quand les autres s’apprêtent à se réveiller.

SADIO MANE : «C’est Moussa Konaté !»

 

Le boute-en-train ? Celui qui, tout le temps, fait rigoler tout le monde.

C.KOUYATE : «Khadim Ndiaye, encore lui.»

 

S.MANE : «Ah lui, personne ne l’égale quand il s’agit de faire rire. Même quand tout le monde est fatigué ou concentré, il peut toujours sortir la petite blague qui va faire exploser tout le monde.»

 

Qui tient la théière et gère les «trois normaux» ?

SADIO MANE : «Cheikh Ndoye !»

 

C.KOUYATE : «Cheikh Ndoye ! Cheikh Ndoye ! Cheikh Ndoye ! Lui il a tout le temps le matos avec lui. A n’importe quel moment, si tu veux boire du bon thé, il faut squatter sa chambre.»

 

Qui est l’Imam (ou le Prêtre) ? Celui qui dirige les prières.

SADIO MANE : «Avant, c’était Bouna Coundoul. Mais il n’est plus là. Maintenant, ça dépend, je dirais que ça tourne.»

 

C.KOUYATE : «Oui, on peut dire ça. Mais il y a aussi le gardien Abdoulaye Diallo, qui est très spirituel. Il arrive souvent que ce soit lui qui dirige.»

 

Quel «Lion» s’habille le mieux ?

C.KOUYATE : «T’as même pas besoin de demander. Toi-même tu sais que c’est moi !»

 

SADIO MANE : «Arrête ! Qu’est-ce que tu racontes ? Tu n’as jamais crevé l’écran pour ça.»

 

C.KOUYATE : «Bon, si tu veux, on fait un sondage dans le groupe, hein ! Ce n’est pas parce que tu étais tiré à quatre épingles lors du gala de la CAF (à Abuja, le 4 janvier dernier pour la remise du trophée du meilleur footballeur africain de l’année) que tu vas te la jouer non plus.»

 

SADIO MANE : «Attends, ce smoking ? C’était du Armani, je te dis !»

 

Pour vous départager, dites-moi, à part vous deux, c’est qui le plus grand adepte de la «sapologie». La fashion victim. Celui qui dévalise les boutiques de mode à chaque atterrissage dans une ville.

SADIO MANE : «Bon, plus sérieusement, je dirais Moussa Konaté. Ah lui, il s’habille très bien.»

 

C.KOUYATE : «Momo Diamé également, il aime bien ça, lui aussi.»

 

Le plus dépendant de son Smartphone. Celui qui n’existe sans son téléphone.

C.KOUYATE : «C’est Sadio ! Tu vois, on est là pour cet entretien et moi, je ne suis pas venu avec mon téléphone. Mais lui, il ne quitte jamais le sien.»

 

SADIO MANE : «Je confirme. Je plaide coupable.»

 

Le plus grand fan de voitures. Celui qui n’a d’yeux que pour les bolides.

SADIO MANE : «Diao Baldé.»

 

C.KOUYATE : «Diao Baldé.»

 

Le plus râleur ? Le grognon, celui qui est tout le temps en train de réclamer, de râler…

SADIO MANE : «Ah celui-là, c’est Cheikh Ndoye.»

 

Le plus gourmand ? Celui qui n’est jamais rassasié, à tel point que même après un buffet XXL, on a l’impression qu’il a encore faim.

C.KOUYATE : «Moussa Konaté ! Moussa, oui.»

 

SADIO MANE : «C’est toi qui le dit hein, s’il voit ça, faut pas te défausser sur moi.»

 

Le plus romantique ?

C.KOUYATE : «Moi.»

 

SADIO MANE : (il éclate de rire)

 

C.KOUYATE : «Sérieusement, j’aime bien ça. Sadio, tu ne trouveras pas dans le groupe quelqu’un de plus romantique que moi.»

 

SADIO MANE : «Ah non, moi je ne peux pas confirmer cela Cheikhou. Je ne t’ai jamais vu jouer au petit Indou.»

 

Le plus ‘‘futur coach’’. Grand fan de tactique, de positionnement, de mise en place, celui qui disserte sur les mouvements des adversaires et le placement des coéquipiers… Aliou Cissé, il y a quinze ans, en quelque sorte.

C.KOUYATE : «(Il réfléchit très longtemps)… Je dirais Cheikh Ndoye. Il aime bien parler tactique. Il parle toujours aux autres quand il se déplace sur le terrain et quand il est sur le banc, il lit le jeu et aime partager.»

 

Comment se passe le bizutage des nouveaux ?

SADIO MANE : «Il se présente et ensuite, on le fait chanter et danser au milieu du groupe.»

 

C.KOUYATE : «C’est lui qui choisit le morceau qu’il veut chanter, celui sur lequel il veut danser. Ismaïla Sarr, par exemple, le benjamin du groupe, il nous a servi la danse de Waly Seck : ‘‘Giiss Giiss’’.»

 

Qui est le meilleur danseur du groupe ?

SADIO MANE : «Kouuss ! Idrissa Gana Guèye !»

 

CHEIKHOU KOUYATE : «I-dris-sa Ga-na Guè-ye ! A l’unanimité du jury !»

 

Le tube du vestiaire ?

SADIO  MANE : «On met souvent du Waly Seck.»

 

C.KOUYATE : «Oui, on l’aime bien. En ce moment, on met souvent un de ces Live au King Fahd. Il y a du rythme, on aime cette ambiance…»

 

C’est qui le DJ du groupe ?

C.KOUYATE : «Kouuss ! Quand il s’agit de musique, ne cherche pas loin, Idy (Idrissa Gana Guèye) est toujours là !»

 

Vous êtes parmi la dizaine d’internationaux sénégalais évoluant dans le championnat anglais. Lequel d’entre vous connaît le mieux le Royaume, ou au moins, la capitale, Londres ?

C.KOUYATE : «Ah London, c’est moi. Je suis le maire de Londres. J’y ai mon petit gouvernement. Quand les Sadio viennent là-bas, ils comptent sur moi pour voir les coins et recoins.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here