PARTAGER

Victime d’un terrible accident de la route, Pape Souaré se remet lentement mais sûrement de ses séquelles. Le défenseur de Crystal Palace se livre pour FM, et fait le point sur sa situation, entre courage et espoir.

Mi-septembre, Pape Souaré était victime d’un accident de voiture : « Crystal Palace a le regret de confirmer que Pape Souaré était impliqué dans un accident de voiture et a été emmené à l’hôpital de Londres. Le joueur a subi des blessures à la cuisse et à la mâchoire. Il restera à l’hôpital pendant qu’il reçoit un traitement. Le club est en liaison étroite avec l’hôpital et nous lui souhaitons un prompt rétablissement. Nos pensées sont avec lui et avec sa famille en ce moment », confirmait son club le lendemain, touché par cette terrible nouvelle.

Depuis, les messages de soutien se sont multipliés, et le défenseur a pu voir toute l’affection que lui portaient ses anciens clubs et partenaires. Mais le moral du Sénégalais était assez logiquement au plus bas, et l’intéressé de livrer un triste constat au micro de BBC World Service le 2 décembre dernier : « Mes blessures étaient très vilaines… Je sais que j’ai eu beaucoup de chance. Cela aurait pu être pire mais j’ai eu ma jambe et ma mâchoire cassées. Je n’ai pas pu manger pendant un mois après l’accident. Maintenant, je peux simplement manger un petit peu », expliquait-il, en plein doute.

[themoneytizer id=”9390-28″]

 

Un mois plus tard, le latéral gauche a accepté de nous accorder son témoignage, empreint d’optimisme cette fois : « Ça va, la rééducation se passe bien. J’essaie de faire les choses petit à petit, de retrouver la santé et ma jambe. Franchement, il y a des choses que je ne pouvais pas faire et que j’arrive à faire maintenant. Je pense que c’est un bon signe. Mais je ne suis pas pressé, le but est de retrouver déjà la force au niveau de ma jambe, c’est ce sur quoi je suis en train de travailler. Les kinés m’aident à retrouver la force, et je me concentre là-dessus », nous indique le Lion de la Teranga (26 capes, 1 but) qui n’a pourtant pas été épargné par les coups du sort ces derniers temps.

Pape Souaré veut revenir

« Le moral… Ça ne peut pas aller. J’ai aussi perdu mon père. Il y a plein de choses qui se passent et qui ne vont pas me remonter le moral. Mais c’est la vie, il faut croire et essayer d’aller de l’avant, même si ce n’est pas simple. Je mets tous les moyens pour essayer de franchir les étapes » , explique le jeune homme de 26 ans, qui tient à remercier tous ceux qui l’ont soutenu : « Oui, ces messages de soutien aident. Je vois plein de messages, je sais que les gens s’inquiètent pour moi, ça me donne envie d’aller de l’avant, de croire que ça ira mieux plus tard. Je reçois pas mal de messages que ce soit des fans, de mon club, des Sénégalais… Ça m’aide », avoue-t-il, même s’il ne peut pas encore se fixer une date de retour.

« L’objectif, c’est de revenir. Je ne peux pas donner de date, mais si Dieu le veut je reviendrai. Comme je le dis toujours, il faut aller pas à pas, chaque chose en son temps. Mais je me donne les moyens de revenir, il n’y a rien qui peut m’empêcher de rejouer au foot comme j’ai pu l’entendre. C’est un bon signe, ma jambe progresse, les kinés m’aident, c’est l’essentiel. Dieu me donne une chance de revenir, la progression de ma jambe est positive. Maintenant, c’est à moi de travailler avec les personnes autour de moi. Ce que je peux dire, c’est que je prendrai le temps qu’il faut pour bien me remettre et envisager un retour », conclut le défenseur. Un retour que l’on attend tous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here