Le capitaine de l’équipe nationale du Sénégal des moins de 20 ans, Ousseynou Cavin Diagne, relève la difficulté, pour les footballeurs, de résister à l’appel de la sélection nationale.

“Pour tout l’or du monde, on ne peut décemment pas refuser une convocation de l’équipe nationale”, a dit le milieu de terrain sénégalais dans un entretien paru sur le site officiel de la Confédération africaine de football (CAF).

Présent à la précédente édition de la CAN, le joueur du Mans (D3 française) a été rappelé par le nouvel entraîneur national, Youssouph Dabo, pour la présente édition que les Lionceaux ont démarré par une victoire 2-0 contre les Aiglons du Mali.

L’ancien pensionnaire de l’AF Darou Salam considère ce rappel “comme un honneur” et veut faire partie d’une génération pouvant gagner le trophée continental pour le Sénégal.

“Il y a cette possibilité d’entrer dans l’histoire du football sénégalais”, a souligné le jeune footballeur qui, après Cadix (D2 espagnole) où il n’a passé qu’une saison, s’est engagé avec Le Mans.

Ousseynou Cavin Diagne estime qu’une belle participation à la CAN suivie partout dans le monde, peut impacter sur la carrière d’un jeune footballeur.