PARTAGER

L’Assemblée générale élective de la Fédération Sénégalaise de Football (FSF) aura lieu le 12 août 2017 autrement dit une quinzaine de jours avant les matchs Sénégal / Burkina Faso (28 août) et Burkina Faso / Sénégal (2 septembre) comptant pour les éliminatoires à la Coupe du monde 2018. Ce, pour permettre, selon les explications du président de la Fédération Sénégalaise de Football (FSF), à «ceux qui seront élus de finaliser les préparatifs de ces matchs-là».

Revenant sur les «difficultés» avec Romai, Me Augustin Senghor de préciser que «Romai, dans ses prestations, doit (leur) fournir pour une valeur de 500 mille euros (327 millions de F CFA) en équipements. Ils doivent aussi (leur) céder, chaque année, 50 mille équipements au prix de 20 euros (13.000 F CFA) que nous devons revendre. A côté de cela, il y a un engagement portant sur une rémunération financière d’un montant de 400 mille euros (262 millions de F CFA) en deux (2) ans».
Pour la CAN 2017, le montant le plus élevé étant de 150 mille euros (98 millions de F CFA), il soutient qu’il «a quelques difficultés» en ce sens que Romai n’a pas respecté les délais.

«Aujourd’hui, on a la chance d’avoir, rien que dans le premier trimestre de l’année, trois (3) équipes en Coupe d’Afrique. Dans les deux (2) mois à venir, deux (2) équipes vont jouer une Coupe du monde. Ils n’ont pas pu nous envoyer les équipements à temps», dit-il.

Avant d’avertir : «A ce jour, les engagements que j’ai évoqués avec 100 mille euros (130 millions F CFA) qu’ils doivent payer, la facture n’est pas encore honorée, on a reçu aucun sou de Romai… Ce sont des relations contractuelles. Soit s’ils sont capables de et ont la surface financière pour faire face à leurs responsabilités. Si ce n’est pas possible, nous prendrons nos responsabilités. Nous nous dégagerons de ce contrat et nous choisirons un autre partenaire».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here