Il a dirigé sa première séance ce lundi. Omar Daf est donc le nouvel entraîneur du FC Sochaux Montbéliard. L’ex défenseur des jaune et bleu et entraîneur de la réserve a été officiellement présenté. Il remplace José Manuel Aira débarqué après la défaite 4/1 à Bonal vendredi contre Auxerre.

Retrouvez l’essentiel de la conférence de presse d’Omar Daf : trois questions au nouvel entraîneur… 

La fierté

On imagine que vous ressentez beaucoup d’émotion après votre nomination ?  

– ” Oui, les choses sont allées très vite. Je n’ai pas hésité. Je suis très heureux d’être là. C’est une mission qui me tient à coeur. Ce n’est pas l’histoire d’un club car c’est une région, c’est une agglomération et des supporteurs. Cette fois, ce n’est pas un intérim et ça change tout.  C’est un travail qui s’inscrit sur la durée donc je vais pouvoir compter sur les joueurs qui sont derrière moi. Le plus important c’est d’être derrière le club. Je vais tout donner, tout ce que j’ai en moi, mes compétences pour apporter à cette équipe.

Du pain sur la planche

– Vous mesurez la mission qui vous attend ?  

Le plus important c’est que chacun doit se remettre en question. Il y a du boulot. Il faut être capable de s’adapter à ce vestiaire. Il y a des choses à travailler, déjà avoir de bonnes bases, être solide. On va déjà travailler sur ce secteur là. Les premiers défenseurs ce sont les attaquants.  Je suis prête à prendre mes responsabilités, les joueurs devront le faire aussi.

L’appel au peuple

Avez-vous un message aux supporteurs de la Tribune Nord qui boycottent le stade Bonal depuis le début de saison pour protester contre la politique du club ?  

– Le club n’existerait pas sans les supporteurs. Je leur lance un message. Les joueurs ont besoin d’eux. Quand nos adversaires viennent à Bonal, ils doivent sentir qu’ils ne sont pas chez eux. Si on veut s’en sortir c’est tous ensemble. Tous les gens qui aiment ce club doivent venir soutenir l’équipe pour qu’on puisse atteindre nos objectifs. Le club appartient à la région et aux supporteurs. C’est important qu’ils viennent. Pour moi, le plus important c’est de fédérer autour de ce club qui a une histoire et qui est respecté. Les gens doivent le comprendre et donner le maximum pour redonner des couleurs”

Omar Daf étrennera ses galons d’entraîneur vendredi à Châteauroux. Il s’est engagé jusqu’à la fin de saison avec une option de prolonger son bail s’il remplit la mission du maintien.