PARTAGER

Après le Belge Stef Peeters, le Stade Malherbe tient sa deuxième recrue lors de ce mercato estival 2017 en la personne d’Adama Mbengue (23 ans). International sénégalais depuis le mois de mars, ce latéral gauche – qui évoluait dans son pays à Diambars en D1 – s’est engagé jusqu’en 2021 avec le club normand.

Après la Belgique, les dirigeants normands poursuivent leurs emplettes hors de nos frontières avec le recrutement d’Adama Mbengue qui a paraphé un contrat de quatre ans avec le Stade Malherbe. “C’est un joueur complet : physique et technique avec une belle activité. C’est un garçon d’avenir”, indique Xavier Gravelaine. “On le suivait depuis longtemps. Adama fait partie de ces bonnes opportunités qu’on a dans un coin de la tête”.

Un directeur général du SMC qui a dû composer avec une vive concurrence pour enrôler ce latéral gauche (les médias avaient notamment relayé l’intérêt des clubs turcs de Besiktas et Antalyaspor). “L’accord a été difficile à trouver, car il y avait un peu de monde dessus”, confirme le DG caennais. Formé comme milieu excentré, Adama Mbengue a reculé d’un cran avec l’équipe olympique du Sénégal en 2015. Un poste auquel il s’est fixé depuis avec un certain succès.

International sénégalais depuis le mois de mars

Vainqueur de la Coupe de la Ligue en 2016, celui qui défendait jusqu’à présent les couleurs de Diambars de Saly a été désigné meilleur arrière gauche de la D1 sénégalaise cette même année. Des performances qui lui ont ouvert les portes de l’équipe nationale. Après avoir longtemps fréquenté les sélections de jeunes, Adama Mbengue a participé aux trois dernières rencontres des Lions de la Teranga depuis mars dont la dernière en date il y a un mois.

Auparavant, ce natif de Rufisque avait tapé dans ses premiers ballons à l’école de foot de Médiour avant de s’exiler aux Etats-Unis pour poursuivre sa carrière. Repéré par l’académie d’Orlando City, Adama Mbengue intègre le centre de formation de cette franchise basée en Floride puis l’équipe des U23 avant de faire ses débuts avec les professionnels en 2012. Après deux saisons pleines, ce latéral gauche retourne dans son pays natal à Diambars où il évoluait depuis deux ans et demi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here