PARTAGER

Seule une deuxième edition dira qui de JAD ou de Darou salam, dans la poule B, va rejoindre Mengo et Ndoxmi en quarts de finale.

Le match qui les opposait n’est pas arrivé a son terme à cause d’une coupure d’éléctricité à la 78 ème mn alors que le score était de 1-1, Sérigne Mbaye Diop (72′) répondant à l’ouverture du score du JAD sur un penalty transformé par Alioune Badara Touré (57′).

“C’est quelque chose que l’on condamne avec la derniere énergie. Le Stade doit avoir un groupe électrogéne, à défaut de le mettre hors délestage ” rugit le coach de Darou Salam, Ousmane Dieng. Son homologue de JAD , Abdoulaye Diouf abonde dans le même sens : “on doit vraiment résoudre ce probléme le plus rapidement possible. Mon équipe avait besoin que d’un petit point pour passer en quart”, s’indigne t-il.

Selon Famara Coly, le responsable de l’ ODCAV de Pikine n’est nullement engagée dans cette affaire. “C’est la SENELEC que l’on doit mettre devant ses responsabilités. Les coupures récurrentes d’éléctricité ne font qu’encourager l’aggression dans la banlieue” explique le chargé de la formation de ladite instance .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here