PARTAGER

Statuant sur les incidents survenus lors des demi-finales de la Zone 1, Samedi dernier au stade Demba Diop, la Commission zonale chargées des qualifications, réglements et pénalités a infligé une suspensionde 3 ans fer à Khandalou, plus une amende d’1 million FCFA payable avant sa prochaine ré-affiliation.
Avant de prendre cette décision avant-hier lundi, la CQRP s’est d’abord oenchée sur le cas du match Coumba Castel/Khandalou (0-0, TAB 7-6) comptant pour les demi-finales. Elle a homologué le résultat sur le terrain mais a suspendu le joueur Ibrahila Diouf de Coumba Castel pour un match, ce qui veut dire qu’il ne jouera pas la finale.
Par rapport aux incidents dont on impute la responsabilité à Khandalou, la CQRP s’est fondée sur le rapport complémentaire de l’arbitre déclarant que “lors de la série de TAB, la partie a été arrétée du fait de jet de pierres des supporters de Khandalou pendant 6 mn. A la fi des tirs au but, ces mêmes supporters ont non seulement jeté des pierres sur l’aire de jeu mais ont envahi le terrain, obligeant les policiers à user des grenades lacrymogénes”.
Attendu qu’il ressort des différents rapport que l’ASC Khandalou est la seule responsable des incidents du match, ainsi que de l’empêchement de la tenue du match Ngaraff/ECG; considérant que Khandalou est récidiviste en la matiére pour avoir déjà été santionnée suite à des faits similaires lors du match l’opposant à Damels la saison derniére, entre autres motifs, la CQRP l’a suspendue pour 3 ans ferme en plus d’une amende de un million de francs CFA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here