PARTAGER

Le cas Lassana Faye pose problème : Depuis la sortie de son père Almamy Faye qui a émis le souhait de voir son fils porter les couleurs du Sénégal, des lenteurs administratives ont été notées alors que la Fédération sénégalaise de football (FSF) aurait contacté un intermédiaire pour faciliter le processus de naturalisation du joueur au niveau du consulat du Sénégal à Paris.

Mais depuis quelques jours, le dossier traîne et cette situation commence à agacer le père du joueur qui, selon lui, son fils avait, à deux reprises, obtenu la permission de son club, Vitesse Arnhem, de se rendre à Paris. « Je ne comprends pas pourquoi ça traîne. C’est un processus qui ne devrait pas prendre autant de temps. Il existe une procédure de naturalisation simplifiée », a déclaré Almamy Faye, le père du joueur.

Sélectionné chez les U20 des Pays-Bas, Lassana Faye veut jouer pour le Sénégal après s’être entretenu avec son père sur son avenir international. « Je me suis battu contre la Fédération hollandaise pour que mon fils puisse jouer pour le Sénégal. Je l’ai fait par amour pour mon pays. Ça n’a pas été un choix facile pour un jeune joueur qui a évolué dans toutes les catégories en sélection. Sur demande de Mayacine Mar (directeur technique national), j’ai contacté Samba Mangane qui est à Paris. C’est lui qui devait jouer le rôle de facilitateur au niveau du consul de Paris pour les démarches administratives, mais entre lui et moi, il y a eu des malentendus. Je pense que la Fédération sénégalaise de football doit prendre ce dossier en main s’ils veulent que mon fils porte les couleurs du Sénégal ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here