PARTAGER
Le milieu de terrain international junior, Ousseynou Cavin Diagne, a tenu, dans un message parvenu à l’APS, à présenter ses “excuses” et ses “regrets” aux supporters, après son expulsion du match de dimanche contre l’Equateur (0-0), à la Coupe du monde (20 mai-11 juin) des moins de 20 ans (U20).

Son expulsion est synonyme d’une suspension pour le match des huitièmes de finale prévu jeudi entre le Sénégal et le Mexique.

“L’arbitre a certainement sifflé l’excès d’engagement, je n’ai pas touché mon adversaire”, s’est défendu le milieu de terrain international.
“Pour ceux qui me connaissent, je ne suis pas un joueur usant de l’intimidation, cherchant à blesser ou mettant en avant le duel physique”, a argué le longiligne footballeur, rappelant n’avoir jamais été averti en équipe nationale.
Diagne rappelle avoir joué les éliminatoires et la phase finale de la CAN sans avoir pris un carton.
L’ancien pensionnaire de l’AF Darou Salam des HLM Grand-Yoff (Dakar) dit par ailleurs faire confiance à ses coéquipiers, quant à la suite de la compétition.
“Nul n’est indispensable dans ce groupe. Le plus important, c’est le collectif”, a-t-il ajouté.
Ousseynou Cavin Diagne rappelle qu’il n’avait pas pris part au tournoi de l’Union économique et monétaire ouest-africaine, en décembre dernier, une compétition lors de laquelle ses coéquipiers ont fait de bonnes performances.
“J’aurais aimé faire partie du match, pour que le coach puisse avoir plus d’options, d’autant plus que je prends le deuxième avertissement à la fin de la rencontre”, a-t-il commenté.
“C’est à cause de la tension du match. Et ça me servira de leçon pour le futur”, a ajouté le milieu de terrain sénégalais.
Avec quatre points, le Sénégal a pris la deuxième place du groupe F, derrière les Etats-Unis d’Amérique (5 points) au terme de la première phase de la Coupe du monde des U20, qui se joue en Corée du Sud.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here