9 ! 9 secondes ont suffit aux hommes de Youssouph dabo pour trouver la faille dans la défense Tahitienne.

Moussa Sagna, trouvé en profondeur sur une déviation de Youssouoh Badji, pulvérise le portier adverse d’une belle frappe du pied gauche.

Avec ce but, Moussa Sagna entre dans l’histoire de la compétition en inscrivant le but le plus rapide de la compétition. Il bat le record de Monday Odiaka (14 secondes en 1985).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here