Comme annoncé hier mercredi, les deux premières journées de qualification pour la Coupe du monde 2022 zone Afrique sont repoussées de juin à septembre, 22 des 54 pays membres de la Confédération ne possédant pas de stade homologué.  La FIFA l’a fait savoir à travers un communiqué publié ce jeudi matin.

In extenso le communiqué !

« La FIFA peut confirmer qu’en collaboration avec la CAF et en tenant compte de la perturbation actuelle causée par la pandémie COVID-19 et de la nécessité d’assurer des conditions de jeu optimales pour toutes les équipes, il a été décidé de reporter les qualifications africaines pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022 qui devaient être joués en juin 2021 »,  informe l’instance du football. Au total, la CAF a suspendu 21 stades. 

Le Sénégal, une des raisons !

Ce report de dernière minute, à quatre semaines du début des qualifications, est motivé par l’absence de stades approuvés par la CAF dans 22 des 54 pays membres de la Confédération. Parmi ces pays, le Sénégal, finaliste de la CAN 2019, par exemple, ne pourraient pas jouer à domicile leurs matches lors de ces deux premières journées si elles se jouaient en juin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here