Dans le numéro de juillet-août du magazine Intelligences, le sélectionneur national, Aliou Cissé, tirant le bilan de la participation du Sénégal au Mondial, a défendu Sadio Mané dont les prestations en Russie posent question. Le coach des Lions a loué l’engagement du joueur pour le groupe.

“Sadio Mané, au même titre que ses coéquipiers, a donné le meilleur de lui-même. Il s’est rendu au service du collectif, et c’est ce que je demande à chaque joueur de la Tanière, recadre Cissé dont l’équipe a été éliminée au premier tour pour avoir obtenu plus de cartons (6-4) que le Japon. Ce qui est important pour lui comme pour moi, c’est que l’équipe aille de l’avant et obtienne de bons résultats. Les performances individuelles de chacun peuvent fluctuer en fonction de nombreux paramètres.”

Parmi ces paramètres, il y a la fatigue. Qui, à entendre le sélectionneur national, aurait pesé sur le rayonnement de Sadio Mané. “Il n’a échappé à personne qu’il a joué cette année un nombre de matches conséquents, rappelle le technicien. Il sort d’une finale de Ligue des champions. Cela témoigne d’un temps de jeu au-dessus de la moyenne.”

“Néanmoins, s’empresse d’ajouter Aliou Cissé, il a été une menace redoutable pour nos adversaires, qui ont dû déployer des dispositifs pour tenter de le neutraliser, permettant ainsi à d’autres joueurs de mieux s’exprimer. C’est ça aussi un grand joueur. Être capable d’attirer l’attention dans l’intérêt du collectif.”

Toutefois, le coach des Lions place Sadio Mané sur le même pied que Neymar, Ronaldo ou Messi. Il dit : “Il appartient à cette dimension de joueurs imprévisibles et capables de faire des différences à tout moment, par des gestes de génie.”