Accueil Non classé Monaco : Seydou Sy poussé vers la sortie

Monaco : Seydou Sy poussé vers la sortie

0

Le jeune portier sénégalais, Seydou Sy de l’AS Monaco, est appelé, comme plusieurs joueurs de l’effectif du club français, à aller chercher du temps de jeu ailleurs, écrit le site du quotidien sportif français, L’Equipe.

“Il faut que certains aillent jouer ailleurs. Plutôt que de prendre des joueurs, la priorité est de réduire le groupe. J’aurai dix-huit joueurs avec moi, plus un ou deux jeunes et ça ira très bien. Quand on est à vingt-cinq joueurs, tu en laisses toujours quatorze dehors, ce n’est pas bon pour le projet du club et pas bon pour les joueurs eux-mêmes car notre objectif est qu’ils progressent”, a expliqué Leonardo Jardim, l’entraîneur de l’AS Monaco.

Et dans cette perspective, “une dizaine de joueurs sont concernés, à commencer par les deux jeunes gardiens, Loïc Badiashile (19 ans) et Seydou Sy (22 ans)”, précise le site spécialisé.

Le jeune gardien international, médaillé de bronze des Jeux de la Francophonie en 2013, peine à se faire une place à l’AS Monaco qu’il a rejoint en 2014.

La saison dernière 2016-2017, Seydou Sy qui a pris part à la CAN et à la Coupe du monde des moins de 20 ans avec le Sénégal, a joué plus de 50 minutes lors de la dernière rencontre de championnat Rennes-AS Monaco (2-3).

Dans une équipe française qui ne doit jouer que des compétitions nationales, l’entraîneur monégasque préfère avoir un groupe réduit surtout au niveau des gardiens de but avec le titulaire Danijel Subasic (Croatie) et sa doublure habituelle, le Suisse Diego Benaglio.

Au sujet toujours du Mercato (marché), hivernal des transferts qui débute le 1er janvier, le cas de l’attaquant français d’origine sénégalaise, Adama Diakhaby (21 ans) arrivé de Rennes n’est pas encore tranché.

“Il y a les joueurs achetés cher, devenus des seconds choix et qui risquent de le rester : Adama Diakhaby (21 ans), Soualiho Meïté (23 ans), Rachid Ghezzal (25 ans)”, selon L’Equipe.

“Certains joueurs doivent absolument jouer, c’est un dilemme. Par exemple, Meïté faisait des performances top en Belgique mais le niveau était incomparable avec Monaco et la L 1. Il faut le remettre très vite dans une dynamique plus proche de ce qu’il a connu, pour qu’il joue et enchaîne”, indique le vice-président de l’AS Monaco, Vadim Vasilyev cité par la même source.