À la recherche d’une pointe pour compléter un effectif au style bien rodé, le FC Dallas a pris tout le monde par surprise en faisant l’acquisition de l’attaquant sénégalais du Colorado Rapids Dominique Badji, dans le cadre du mercato estival en MLS.

En tête de la conférence Ouest de MLS grâce à une excellente défense, la direction du FC Dallas ne voulait pas demeurer en reste, sachant très bien qu’il restait des améliorations à apporter à l’attaque. Elle a donc jeté son dévolu sur un attaquant de 25 ans, qui ne cesse de progresser depuis quatre ans : Dominique Badji. Comme cela est de coutume dans les transferts intra-MLS, le FC Dallas a cédé en compensation au Colorado Rapids le milieu de terrain américain de 22 ans, Kellyn Acosta, un jeune prospect plein de promesses issu de l’Académie du club, mais qui a été blessé en 2018, ce qui a retardé sa progression après trois saisons intéressantes au sein de l’équipe première. « Ce n’est pas facile de se séparer d’un joueur comme Kellyn Acosta qui a signifié beaucoup pour la famille du FC Dallas, a déclaré Fernando Clavijo, le directeur technique du club texan. Mais Dominique Badji va nous apporter ce qui nous manquait au sein de notre effectif, soit une présence menaçante à la pointe de l’attaque. Il est rapide, physique, il connaît la MLS et a une capacité d’adaptation très rapide, ce qui nous a attiré fortement. »

Déjà le meilleur buteur du FC Dallas

Arrivé en MLS avec les Colorado Rapids en 2015, l’attaquant sénégalais n’a effectivement cessé de monter en gamme. Après 2 buts à sa première saison, Badji en a ajouté 6 en 2016 et 9 en 2017. Il est actuellement avec 7 réalisations à son compteur en 2018 avant son transfert, ce qui fait déjà de lui le meilleur buteur de son nouveau club, à égalité avec Roland Lamah, l’ailier belge d’origine ivoirienne passé notamment par Le Mans. Mais le plus impressionnant, c’est que Badji a un taux de réussite de 0.41% de buts inscrits pour chaque 90 minutes cette saison, et qu’il a plus de 40% de duels aériens gagnés en carrière depuis 2015. L’annonce de son transfert a cependant pris l’avant-centre par surprise : « J’ai été secoué lorsqu’on m’a annoncé mon transfert, a révélé Badji. C’est venu de nulle part, mais maintenant que c’est fait, j’ai hâte d’arriver à Dallas et de jouer pour ma nouvelle équipe. Ce sera un nouvel environnement, une nouvelle opportunité qui me donnera une énergie supplémentaire pour débuter un nouveau chapitre dans ma carrière afin de relever ce nouveau défi. »

Un attaquant complet

Âgé de 25 ans et originaire de Dakar, Dominique Badji mesure 1m 83 et peut marquer aussi bien du pied gauche que du pied droit ou de la tête. Depuis ses débuts en MLS, Badji a 24 buts et 12 passes décisives en 91 matchs, dont 70 comme titulaire. Il a inscrit son premier coup du chapeau en carrière cette saison contre le Philadelphia Union le 1er avril dernier. Notons en conclusion que les termes de ce transfert intra-MLS impliquent également un échange de choix au prochain Superdraft, ainsi qu’une place supplémentaire de joueur international pour Dallas, valide jusqu’à la fin de la saison 2019. La direction du club texan conserve également 50% des profits en cas de revente de Kellyn Acosta à l’extérieur de la MLS d’ici 2020, valeur qui chutera à 33% si le joueur est revendu après cette date.