Les clubs sénégalais ont du mal à suivre la cadence des changements relatifs aux mécanismes de transfert des joueurs, a noté le chargé des compétitions internationales à la FSF, Alpha Fall, qui a recommandé à la Ligue sénégalaise de football (LSFP) de mettre à niveau ses textes pour se conformer aux règlements de la Fifa.

Les pratiques en matière de transfert de joueurs changent constamment. Mais le football professionnel sénégalais a du mal à suivre le rythme, a relevé le chargé des compétitions internationales à la Fédération sénégalaise de football (FSF) hier, lors d’une session de formation sur les mécanismes de transfert des joueurs.

Selon Alpha Fall, les textes de la Ligue sénégalaise de football professionnel (LSFP) ‘’ne sont pas en phase’’ avec le règlement de la Fédération internationale de football (Fifa). ‘’Le dernier règlement de la ligue date de 2013. Depuis, beaucoup de choses se sont passées, mais nous, on en est là’’, a-t-il regretté. Il a recommandé la mise à jour des textes de la LSFP dès à présent. Car, a-t-il rappelé, ‘’la gestion du football n’attend pas’’. Sur ce point, M. Fall s’est offusqué que la ligue ‘’ne fasse pas beaucoup d’efforts’’ pour y remédier.

Par ailleurs, le chargé des compétitions internationales à la FSF a attiré l’attention des managers TMS (Transfer Matching System, qui est le système des transferts en ligne de la Fifa) des clubs sénégalais. Depuis octobre 2010, ce mécanisme d’enregistrement en ligne et de contrôle des transferts de joueurs de football est rendu obligatoire par la Fifa pour tous les clubs de football. Malheureusement, au Sénégal, les formations de football trainent le pas.

La problématique du transfert des joueurs entre clubs de football se pose aussi bien au plan national qu’à l’international. Pour permettre aux administratifs et aux gestionnaires des comptes TMS des différents clubs professionnels de maitriser les opérations relatives à ces transactions, la Ligue sénégalaise de football professionnel (LSFP) a organisé, hier, une session de formation sur le mécanisme de transfert des joueurs sur le plan national et international. Maitre Pape Sidy Lo et Pape Malick Diaw ont été invités par la LSFP à une journée de partage avec les acteurs sur ce sujet. Ces deux experts en matière de transfert ont relevé des difficultés concernant le paiement des indemnités, celles de formation notamment. A ce propos, les clubs d’accueil se basent sur le passeport Fifa du joueur. Pour cette raison, M. Diaw a exhorté les administrateurs à ‘’bien garder’’ les passeports Fifa et les licences de leurs joueurs.

Par ailleurs, les experts ont invité les acteurs du football sénégalais à unir leurs forces pour capitaliser les retombées des succès actuels. ‘’On a une bonne culture footballistique. Avec la victoire des Lions à la Can-2021, on doit pouvoir tirer le meilleur parti de ce succès. Pour cela, on doit mutualiser nos forces’’, a appelé Malick Dièye.

Sourceenqueteplus
Article précédentLiverpool : Sadio Mane évoque son avenir
Article suivantAngleterre (2021-2022) : La saison mitigée des Lions

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here