Le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Me Augustin Senghor, qui s’est adressé mercredi à l’équipe nationale des moins de 17 ans qui doit jouer samedi contre celle de la Côte d’Ivoire, a dit ‘’le grand espoir’’ que le football national fonde en cette génération.

‘’Nous avons confiance en vous pour la qualification en phase finale de la CAN des moins de 17 ans, après ce que vous avez démontré lors de la manche aller’’, a expliqué Me Augustin Senghor aux Lionceaux.

Revenu d’un long voyage qui l’a amené en Allemagne où il a rencontré l’équipementier du football national et en Egypte (Caire) où la FSF répondait devant le jury disciplinaire de la Confédération africaine de football (CAF) des incidents du 13 octobre, Me Augustin Senghor a rappelé qu’il a tenu à voir les joueurs avant leur départ pour la Côte d’Ivoire, jeudi.

‘’Nous avons tenu à être là pour vous dire combien le football national tient à vous et en la qualification pour la phase finale de la CAN (des moins de 17 ans)’’, a expliqué le président de la FSF, en français et en wolof.

Se fondant ‘’sur ce que l’équipe nationale a démontré au match aller’’, il a souligné que ”tout le monde est en droit de garder espoir”.

‘’Ce ne sera pas facile mais vous en avez les capacités, si vous décidez d’aller chercher cette qualification au fond de vous-mêmes’’, a-t-il dit.

Me Augustin Senghor a aussi rappelé aux jeunes footballeurs que leur génération est appelée à jouer un grand rôle dans la reconstruction du football national dans la perspective de la CAN des moins de 20 ans que le Sénégal doit abriter en 2015.

‘’Nous comptons sur vous pour prendre part à la phase finale de la coupe d’Afrique cadette comme en 2013 mais aussi pour préparer le futur, parce que beaucoup d’entre vous seront de la partie dans la sélection junior’’, a estimé Me Augustin Senghor.

Auteur d’un match nul (1-1), le Sénégal doit réaliser un exploit pour se qualifier à la la CAN des moins de 17 ans dont la phase finale est prévue en Algérie.

Source: APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here