Sacré pour la première fois de son histoire, le 6 février 2022 à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), le Sénégal sera au rendez-vous de la Coupe du monde prévue, cet hiver, au Qatar. Après une première participation en 2018, Sadio Mané et sa bande visent les demi-finales.

« Nous avons une génération qui est arrivée à maturité et qui a conscience qu’elle a un rôle à jouer pour porter le football sénégalais mais aussi continental un peu plus loin. Je pense qu’avec une bonne préparation, nous pouvons battre le record africain en allant en demi-finales », a laissé entendre le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Me Augustin Senghor, en marge de la cérémonie des Caf awards, récompensant les meilleurs acteurs du football cette saison, à Rabat, au Maroc.

Le patron du football sénégalais d’ajouter dans les colonnes de emedia visité par Senego: « Nous pensons qu’aujourd’hui, nous visons rien de moins que d’écrire une nouvelle page de l’histoire du football sénégalais mais aussi africain en étant le pays à faire passer à l’Afrique le plafond de verre que constituent les quarts de finale ».

Selon lui, c’est l’année de la confirmation après avoir participé à une Coupe du monde en 2018.

SOURCESenego
Previous articleEl Hadji Diouf : “Le Sénégal a maintenant l’habitude de gagner”
Next articleBallon d’Or Africain / Pelé félicite Sadio Mané : « Tu as conquis des fans du monde entier, moi y compris, continues ta route mon ami… »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here