Mbaye Diouf Dia sur la décision du TAS: « Nous irons jusqu’au bout, avec fermeté et responsabilité»

    La décision du Tribunal Arbitral du Sport réduisant la sanction infligée à l’Union Sportive de Ouakam est diversement appréciée par les dirigeants du football local. En effet, dans un communiqué, le président de Mbour Petite Cote, Mbaye Diouf Dia, fustige le verdict du TAS et invite la fédération Sénégalaise de Football à assumer sa responsabilité suite au drame de Demba Diop.

    “En tant qu’acteur du football national, j’ai observé les derniers développements de l’affaire tristement célèbre du drame du stade Demba Diop. Le verdict du Tribunal arbitral du Sport corrigeant celui de la Commission de Recours de la Fédération sénégalaise de football a abattu plus d’un Mbourois car, il n’est point besoin de rappeler que Mbour est la grande victime de cette tragédie qui a emporté huit de ses fils. A ce titre, nous renouvelons toute notre solidarité au club frère le Stade de Mbour, à ses supporters, ses dirigeants et à tous les épris de justice et leur garantissons notre soutien constant.

    Ce verdict du TAS n’a pas empêché que nous prenions notre bâton de pèlerin pour prêcher les valeurs cardinales de ce sport comme nous le faisions avant et pendant ce drame et comme nous continuerons à le faire du reste. C’est donc avec consternation que j’ai suivi hier, lundi 22 janvier 2018, le vice-président de la Fédération sénégalaise de football, Abdoulaye Sow, tenir des propos de nature à faire croire que nous, dirigeants Mbourois, serions dans une logique de représailles après l’Assemblée générale de la Fédération sénégalaise de football qui a porté Me Augustin Senghor à la présidence à mon détriment et celui du président Saliou Samb qui fut mon Directeur de Campagne.

    Vouloir porter le débat sur ce terrain est un jeu puéril et irresponsable que nous ne saurions cautionner. L’urgence, aujourd’hui que le Tribunal arbitral du Sport a donné son verdict, verdict que les dirigeants du football sénégalais disent accepter, c’est d’assumer leurs responsabilités. Assumer ses responsabilités suppose tirer toutes les conséquences logiques de ce verdict, qui indique que le tort principal de ce drame revient d’abord aux responsables de la Ligue sénégalaise de football professionnel et de la Fédération sénégalaise de football.

    En tant qu’acteur du football mbourois, nous ne pouvons pas reprocher à l’Us Ouakam d’avoir pris ses devants pour se défendre devant les instances du Tribunal arbitral du sport. Il appartient plutôt à la fédération et la Ligue de donner des explications claires à l’ensemble de la famille du football sénégalais sur la façon dont ce dossier a été géré de bout en bout, à partir du jour de la finale où toutes les garanties sécuritaires n’avaient pas été prises, où tous les principaux dirigeants de cette fédération n’étaient pas au stade alors que s’y jouait l’une des plus prestigieuses dates du calendrier du football local. Qu’ils nous disent comment se fait-il qu’eux, dans un premier temps, sans doute pour se laver de tout soupçon, donnent un tort exclusif à l’Us Ouakam avec de lourdes sanctions, puis reviennent se féliciter et se congratuler du verdict favorable à ceux qu’ils avaient indexés et vouloir enterrer ce dossier sensible et faire passer ce drame par pertes et profits.

    Pour notre part, en tant qu’acteur du football mbourois, nous restons concentrés sur ce qui nous a toujours distingués, c’est-à-dire mettre la main à la pâte et travailler à la base pour le développement du football sénégalais, ce qui aujourd’hui, se voit nettement à travers les résultats de tous les clubs du département et à tous les niveaux du football de ce pays. A titre d’illustration, cinq des principaux trophées en jeu du football local sont actuellement détenus par les clubs de Mbour : Coupe du Sénégal et Coupe du Parlement à Mbour PC, Coupe de la Ligue au Stade de Mbour, Coupe de la Ligue amateur et Champion National 1, Keur Madior FC… Si aujourd’hui Mbour est considéré comme le nouveau centre de gravité du football sénégalais, c’est grâce à ces résultats que nous continuerons d’améliorer.

    Par ailleurs, nous appelons la jeunesse de Mbour à garder son calme, à savoir que ce n’est pas sur le terrain de la violence que justice sera faite et à se rassurer que ce dossier sera suivi jusqu’au bout, avec fermeté et responsabilité. Nous appelons également la Fédération sénégalaise de football à limiter les sorties inopportunes et de nature à jeter de l’huile sur le feu de son vice-président Abdoulaye Sow et lui demandons de s’occuper du football amateur, du football à Kaffrine plutôt que de s’attaquer aux dirigeants mbourois sur la base d’une élection qui est oubliée.”

     

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here