PARTAGER

A ceux qui s’inquiétaient de voir manquer de compétition les habituels titulaires de l’équipe du Sénégal, reposés lors du 3ème match de groupe face à l’Algérie, peuvent se tranquilliser. « Il n’y a aucun risque », ont assuré deux spécialistes de la Tanière, le Dr Abdourahmane Fédior, médecin des Lions et Mayacine Mar, le Dtn. Ils s’exprimaient avant-hier devant le club de la presse organisé à Franceville par l’Anps. Il est vrai que, samedi prochain en quart de finale contre le Cameroun, les « cadres » (à l’exception de Kara Mbodj aligné face aux Fennecs mais qui a joué 70 mn) seront restés presqu’une semaine sans jouer. Cependant, selon le Dtn, « certains joueurs avaient même besoin de cette coupure » pour recharger leurs batteries. A l’image d’Idrissa Gana Guèye qui avait été très sollicité en fin d’année avec son club anglais d’Everton, mais qui a disputé les 12 dernières minutes du 3ème et dernier match du groupe B contre l’Algérie.

Alors, les « cadres » seront au top pour s’expliquer face aux Lions indomptables. Les traditionnels remplaçants l’ont d’ailleurs prouvé, lors de ce 3ème match en tenant la dragée haute à des Fennecs déterminés à s’imposer. Or, pour l’essentiel, ils n’avaient plus joué depuis le premier match de préparation au Congo Brazzaville, face à la Libye (victoire 2 buts à 0). En fait, de l’avis  du Dr Fédior, la préparation en amont à Brazzaville s’était très bien déroulée. Les blessés comme Koulibaly et Kara Mbodj avaient été bien traités et les autres si bien traités et entretenus que tous sont arrivés dans cette Can en bonne condition et devraient être au meilleur de leur forme samedi pour les quarts de finale. Il n’y aura que les Lions indomptables pour s’en plaindre.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here