PARTAGER

Le calendrier international est élaboré par des « experts » des confédérations internationales. La Caf ne fait pas exception à cette règle. Le mois de juin est souvent chargé pour les sélections africaines. Ce mois coïncide avec la fin des championnats en Europe où évoluent la quasi-totalité des footballeurs qui font l’ossature des équipes nationale.

Après une saison remplie avec des près de 80 matches dans les jambes, l’organisme fatigue et le joueur est exposé à un surmenage physique. Les blessures font surface et la santé du joueur est mise à rude épreuve.

A coté de la fatigue physique, le cerveau aussi demande son temps de repos. Les footballeurs professionnels, qui ne sont pas des robots, ont besoin de couper avec la pratique de tous les jours pour recharger les batteries, profité de leurs familles comme tout être humain.

Le mois de juin, c’est aussi le moment des transactions. Le mouvement des joueurs commence avec le Mercato. Conscient de sa situation professionnelle, le joueur a souvent la tête à la suite de sa carrière. Il pense trouver un employeur pour ne pas se retrouver au chômage.

Face à ce triple dilemme, le joueur, pris entre la gestion de sa carrière (santé et contrat), le respect du drapeau national (pour ne pas entrer en conflit avec sa fédération nationale et risquer une sanction de la FIFA), et le besoin de repos, le choix est difficile et parfois préjudiciable.

Pour ce qui est de l’équipe nationale du Sénégal, ces lions ont tiré un trait sur leurs vacances d’été, depuis trois ans, pour honorer les couleurs du pays. Le mois de juin a toujours coïncidé avec les phases déterminantes des compétitions dans lesquelles le Sénégal est engagé depuis la prise de fonction d’Aliou Cissé.

Pourtant, s’il y a confédération, c’est parce qu’il a jeu et l’acteur principal qui commande tout le système reste le joueur. Il doit être au centre de toutes les préoccupations. La planification doit se faire en fonction du joueur pour lui permettre d’être performant. La CAF, doit réfléchir à la protection du joueur-acteur pour préserver son intégrité physique et socio-professionnelle.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here