Senegal's coach Aliou Cisse looks on during the 2019 Africa Cup of Nations final soccer match between Senegal and Algeria at the Cairo International Stadium in Cairo, Egypt, on 19 July 2019. (Photo by Islam Safwat/NurPhoto via Getty Images)

La ville de Thiès accueille ce mardi, le derby ouest-africain qui va opposer le Sénégal à la Mauritanie. Le coup d’envoi est prévu à 19h au stade Lat Dior. La défaite est interdite pour le coach sénégalais Aliou Cissé. Un revers va profondément toucher sa crédibilité aux yeux des Sénégalais.

Après leur premier match organisé à Dakar le 28 septembre 1972, dans le cadre des éliminatoires des jeux africains de Lagos, avec un score sévère de 10 buts à 1 en faveur des Lions de la Terranga, la dernière confrontation entre le Sénégal et la Mauritanie date du 13 février 1984. Lors de ce dernier match du tournoi Cabral, ancêtre du tournoi de la zone 2, le Sénégal l’avait également remporté sur la marque de 6 buts à 0.

Des années après ce duel, 36 ans précisément, les deux pays se retrouvent aujourd’hui, mardi 13 octobre 2020 à 19h au stade Lat Dior de Thiès, pour un affrontement amical. Match amical certes, mais oh combien important pour le coach des Lions Aliou Cissé. Car le technicien sénégalais est en train de traverser une période compliquée sur le banc de l’équipe sénégalaise. Parce que non seulement, il n’a pas la totalité de son effectif avec l’absence de certains cadres notamment, Sadio Mané, Kalidou Koulibaly et Alfred Gomis, mais également, l’ancien capitaine de cette équipe sort d’une défaite polémique (3-1) le vendredi passé contre le Maroc à Rabat.

La défaite qui sème le doute

Depuis cette défaite face au Maroc, Aliou Cissé fait l’objet de beaucoup de critiques. Sur les réseaux sociaux, dans les grandes places, dans les rues, jusqu’aux plateaux télés avec les journalistes Mbaye Sène (RDV), Cheikh Tidiane Gomis (Walf tv) et Ayoba Faye (PressAfik), tout ce beau monde estime que le sélectionneur national n’a pas les capacités pour mener à bon port notre équipe nationale. Depuis la date de sa nomination, le 4 mars 2015, il n’a jamais été aussi discrédité.

Aliou Cissé joue sa notoriété ce mardi face à la Mauritanie

Cette après-midi à Thiès, Aliou Cissé va affronter un coach plus chevronné que lui, Corentin Martins. Le natif de Brest (France) fut le directeur sportif du Stade brestois en 2007, puis coach principal de cette formation avant d’atterrir sur le banc de la Mauritanie en octobre 2014. Cissé ne peut pas se targuer du même vécu. Il n’a occupé que le poste d’adjoint de Karim Sega Diouf, au niveau de l’équipe olympique en 2012. Après cette expérience, les portes de l’équipe A lui ont été directement ouvertes par la FSF, durant la journée du 4 mars 2015. L’ancien défenseur des Lions joue donc sa notoriété, aujourd’hui à Thiès. S’il est battu par une équipe Mauritanienne qui a des joueurs qui ont le même standing que nos joueurs locaux, Cissé aura du mal à rester sur place.

Les réussites d’Aliou Cissé

Le jeu proposé par Aliou Cissé n’est pas attrayant. Parfois, on a l’impression que ce sont les joueurs qui imposent leur rythme à leur guise. Parce que, quand le Sénégal affronte de grosses cylindrées, le jeu devient fluide, agréable à voir. Les matchs de la Coupe du monde contre la Pologne (1-2), le 19 juin 2018, la défaite contre la Colombie (0-1), le 28 juin 2018 et le match nul (1-1) contre le Brésil, le 10 octobre 2019 en sont de parfaits exemples. Toutefois, Cissé a connu des réussites notoires. Il a qualifié à nouveau le Sénégal à la Coupe du monde 2018, 16 ans après notre dernière participation. Il a également joué une finale de Coupe d’Afrique après première notre fois en 2002.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here