Le Sénégal a été contraint au nul par le Madagascar lors de la manche aller des préliminaires de la Coupe du Monde 2018 (2-2). Auteur du but égalisateur, Mame Birame Diouf a confié qu’il voulais marquer ce but pour sa défunte mére, décédée lors du drame de Mina à la Mecque.

Je voulais marquer ce but pour le dédier à ma mère décédée il n’y a pas longtemps. Cela me tenait à coeur. Je dis merci au Bon Dieu qui m’a donné l’occasion de le faire aujourd’hui. À Dakar, je vais encore essayer de marquer pour rendre hommage à ma mère et au peuple sénégalais.

Toutefois, Mame Birame considére que nul est un bon résultat dans la mesure où les conditions n’étaient pas réunies pour faire une grosse performance.

La plus grande difficulté du match était l’état du terrain et la chaleur. On ne sentait pas le public. Un match en Afrique n’est jamais facile et il faut garder à l’esprit qu’il n’y a plus de petite équipe. Le problème est qu’on ne connaissait pas l’adversaire. Là, on sait à qui on a affaire. J’espère qu’au match retour, on va gagner à la maison.” laisse entendre Mame Birame. Avant d’ajouter: “Le coach nous a dit à la mi-temps de nous libérer et de jouer notre football. L’état du terrain et la chaleur ne jouaient pas en notre faveur. En seconde période, on s’est libéré. Tout le monde a voulu prendre du plaisir et on a égalisé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here