PARTAGER

Comme à l’accoutumée, la liste des Lions qu’Aliou Cissé a publiée jeudi a été auscultée sous toutes ses coutures : entrants, retours, absents. Dans ce dernier chapitre, beaucoup n’ont pas compris les absences de Lamine Sané et Cheikh Mbengue. 

Alain Giresse, son prédécesseur sur le banc des Lions et aujourd’hui sélectionneur des Aigles du Mali, aurait lancé un laconique «c’est un choix sportif», sa réponse favorite quand on l’interpelait sur la non-sélection d’un joueur. Hier, face à la presse, Aliou Cissé n’a pas eu à s’expliquer sur les absences de deux défenseurs parmi les plus expérimentés de la Tanière : Lamine Sané et Cheikh Mbengue, arrivés en sélection respectivement en 2010 et 2011 et ayant déjà deux CAN (2012 et 2015) dans leur background.

Beaucoup, en effet, s’attendaient à un retour en sélection de Sané et Mbengue, absents pour des raisons diverses depuis quelque temps. La dernière fois qu’il a été appelé, le néo-sociétaire du club allemand de Werder Brême avait dû jeter l’éponge à cause de la résurgence d’une lancinante blessure au genou. Pour sa part, Cheikh Mbengue a eu des difficultés à gérer son départ de Rennes durant l’intersaison. Ensuite, pour ne rien arranger, le défenseur latéral se blesse au moment où il commençait à s’adapter au jeu de Saint-Etienne, son nouveau club.

Aujourd’hui, et Sané et Mbengue se sont manifestement bien remis de leurs soucis de santé. En attestent leurs places de titulaires retrouvées dans la charnière centrale de l’arrière-garde de Brême et sur le flanc gauche de la défense stephanoise. Dès lors, leur absence de la liste des 24 Lions pour l’expédition de Polokwane intrigue plus d’un observateur qui pointe du doigt l’«incohérence» de la sélection d’un Fallou Diagne qui cire le banc d’une équipe de Werder Brême où Lamine Sané est titulaire. Idem pour Cheikh Mbengue à qui Aliou Cissé a préféré le jeune Abdallah Ndour (22 ans), un novice tout ce qu’il y a de plus bleu et qui, de surcroit, évolue à l’étage d’en dessous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here