Accueil Non classé Lions Locaux: Les complicités entretenues en club sont un grand apport en...

Lions Locaux: Les complicités entretenues en club sont un grand apport en sélection nationale (coach)

0
Le sélectionneur de l’équipe locale de football du Sénégal, Moustapha Seck, a estilmé, lundi, à Cape Coast, que « les complicités » entretenues entre les joueurs dans les clubs pouvaient être « un grand apport » en sélection nationale.
C’est surtout le cas quand il faut mettre sur pied son schéma de jeu dans un tournoi semblable à celui de l’Union des fédérations ouest-africaines (UFOA), « où le temps est compté », selon Seck.
« Il est vrai que ça aide beaucoup, les complicités tissées en club », a commenté le technicien sénégalais, interrogé sur les changements apportés dans son effectif entre les matchs de vendredi, contre le Niger (1-2), et de dimanche, contre le Bénin (4-0).
« Avec en attaque Moussa Djité et Erasme Badiane, il était clair que je mettais en avant deux joueurs ayant l’habitude d’évoluer ensemble en attaque, à Niary Tally », a-t-il expliqué à l’APS, rappelant avoir bénéficié des mêmes apports en éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations 2016, contre la Gambie, lorsqu’il a titularisé en attaque Mamadou Niang et Abdoulaye Ba.
« Et ce n’est pas seulement en attaque. Chaque fois que c’est nécessaire, on met en avant ces complicités qui facilitent la tâche », a souligné Moustapha Seck.
Il loue « le bon feeling » entre l’ancien joueur de Diambars, Abdoulaye Diène, actuellement à la Sonacos, et Elimane Cissé, le milieu défensif de Diambars.
« Auparavant, j’ai joué aussi sur la complémentarité entre Mohamed Kane et Sidy Bara Diop de Génération Foot », a ajouté Seck.
Le sélectionneur de l’équipe locale du Sénégal estime que ses joueurs « ont pris bonne note » de leur défaite contre le Niger (1-2), ce qui, selon lui, leur a permis d’aborder dans les meilleures conditions le match contre le Bénin.
« Nous avons eu plus de solidarité, de lucidité et de réussite hier (dimanche) », a-t-il dit, rappelant que les Lions locaux ont été « très gourmands » durant les derniers instants du match contre le Niger.
« Ils ont refusé de se satisfaire d’un match nul », a fait remarquer Seck.
Il estime que le Sénégal doit faire valoir ses arguments pour faire « un très bon résultat », contre la Côte d’Ivoire.
Victorieux devant le Bénin (4-0), les Lions du Sénégal se qualifieront en demi-finales en cas de victoire contre la Côte d’Ivoire (zéro point-1).
Le Sénégal doit compter sur l’autre match de la poule, entre le Niger (4 points+1) et le Bénin (3 points-3).
Les coups d’envoi des matchs Sénégal-Côte d’Ivoire (Cape Coast) et Niger-Bénin (Ndoum Stadium) seront donnés mardi, à 18 heures GMT.