PARTAGER
Le sélectionneur de l’équipe locale de football du Sénégal, Moustapha Seck, a estilmé, lundi, à Cape Coast, que “les complicités” entretenues entre les joueurs dans les clubs pouvaient être “un grand apport” en sélection nationale.
C’est surtout le cas quand il faut mettre sur pied son schéma de jeu dans un tournoi semblable à celui de l’Union des fédérations ouest-africaines (UFOA), “où le temps est compté”, selon Seck.
“Il est vrai que ça aide beaucoup, les complicités tissées en club”, a commenté le technicien sénégalais, interrogé sur les changements apportés dans son effectif entre les matchs de vendredi, contre le Niger (1-2), et de dimanche, contre le Bénin (4-0).
“Avec en attaque Moussa Djité et Erasme Badiane, il était clair que je mettais en avant deux joueurs ayant l’habitude d’évoluer ensemble en attaque, à Niary Tally”, a-t-il expliqué à l’APS, rappelant avoir bénéficié des mêmes apports en éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations 2016, contre la Gambie, lorsqu’il a titularisé en attaque Mamadou Niang et Abdoulaye Ba.
“Et ce n’est pas seulement en attaque. Chaque fois que c’est nécessaire, on met en avant ces complicités qui facilitent la tâche”, a souligné Moustapha Seck.
Il loue “le bon feeling” entre l’ancien joueur de Diambars, Abdoulaye Diène, actuellement à la Sonacos, et Elimane Cissé, le milieu défensif de Diambars.
“Auparavant, j’ai joué aussi sur la complémentarité entre Mohamed Kane et Sidy Bara Diop de Génération Foot”, a ajouté Seck.
Le sélectionneur de l’équipe locale du Sénégal estime que ses joueurs “ont pris bonne note” de leur défaite contre le Niger (1-2), ce qui, selon lui, leur a permis d’aborder dans les meilleures conditions le match contre le Bénin.
“Nous avons eu plus de solidarité, de lucidité et de réussite hier (dimanche)”, a-t-il dit, rappelant que les Lions locaux ont été “très gourmands” durant les derniers instants du match contre le Niger.
“Ils ont refusé de se satisfaire d’un match nul”, a fait remarquer Seck.
Il estime que le Sénégal doit faire valoir ses arguments pour faire “un très bon résultat”, contre la Côte d’Ivoire.
Victorieux devant le Bénin (4-0), les Lions du Sénégal se qualifieront en demi-finales en cas de victoire contre la Côte d’Ivoire (zéro point-1).
Le Sénégal doit compter sur l’autre match de la poule, entre le Niger (4 points+1) et le Bénin (3 points-3).
Les coups d’envoi des matchs Sénégal-Côte d’Ivoire (Cape Coast) et Niger-Bénin (Ndoum Stadium) seront donnés mardi, à 18 heures GMT.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here