PARTAGER

Au coup d’envoi de la présente édition du championnat de l’élite, Génération Foot, Diambars et Dakar Sacré Cœur étaient logiquement parmi les favoris pour le titre. Dotés d’infrastructures à la hauteur de leurs ambitions pour s’imposer, ces trois clubs vivent des fortunes diverses.

En effet, si Génération Foot tient encore son rang, de sérieux favoris à sa propre succession, Diambars et Dakar Sacré Cœur se font des soucis pour leur avenir dans l’élite. Notamment Diambars de Saly, l’une des rares équipes qui n’a pas encore enregistré la moindre victoire. Conséquence : une place d’avant-dernière, donc relégable avec le Guédiawaye Fc Pro, la lanterne rouge qui a, cependant, encore deux matches pour refaire son retard. Dakar Sacré Cœur n’est pas aussi hors de portée du Gfc. Premier non relégable, les Académiciens de la Sicap reculent au rythme des journées. Et si, contrairement à Diambars, ils ont déjà savouré une victoire, les promus partagent le record de défaites (6) avec le Gfc Pro. A Saly et au Sacré Cœur, l’alerte est au rouge vif.

Attention danger ! Et c’est le Stade de Mbour qui peut inquiéter le champion en titre, Génération Foot, et constituer une véritable menace pour le champion en titre. Et si les Mbourois, actuel dauphin, font la sensation grâce à leur attaque qui crache le feu à l’instant, le Diaraf poursuit sa remontée en empilant les points. Après la fessée (3-0) infligée au Casa Sports lors de la 7e étape, les Mbourois ont, à nouveau, corrigé la Sonacos (3-0) au stade Caroline Faye de Mbour. Rendant du coup, leur stade Caroline Faye, un lieu redouté pour leurs futurs visiteurs. Le Diaraf, prochain visiteur lors de la 11e journée, est donc averti. Avant, le Casa Sports et la Sonacos, c’est Teungueth Fc qui y était victime du réalisme à domicile des Stadiste (4-1), lors de la 3e journée. Leur choc lors de l’avant-dernière journée (12e) au stade Caroline Faye sera déterminant pour la suite. Un choc au sommet qui pourrait profiter au Diaraf installé sur une bonne dynamique de succès, avec notamment le renfort de son ancien buteur, Abdou Khadre Dieylany Fall, de retour d’un exil. Principal acteur du dernier titre de champion du Diaraf en 2010, l’attaquant des Médinois, par ailleurs élu dans la foulée meilleur joueur de la Ligue 1 de la saison (2010), avait tenté une aventure à l’étranger. De retour à la case de départ pour tenter de se relancer, Dieylany Fall, auteur du second but contre Gfc Pro (2-0) dimanche, est sur la bonne voie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here