Accueil Ligue Pro Orange Ligue 1: Et si l’USO attendait la saison prochaine ?

Ligue 1: Et si l’USO attendait la saison prochaine ?

Le président d’Abdou Aziz Guèye l’a dit, c’est “dignement” que l’USO a accepté la sanction infligée par la FSF et la récente décision du TAS. C’est “dignement” également que son club mettra “en avant les intérêts du football sénégalais“. 

Aujourd’hui, il faut le dire, la décision du TAS ordonnant une réintégration immédiate des Requins dans l’élite nationale, va chambouler les joutes de l’élite.

Dans la cas de figure d’une Ligue de 1 à 15, l’USO partira avec dizaine de journées en retard. Avec l’exemption d’une équipe à chaque tour, le calendrier en sera davantage prolongé alors que la saison doit prendre fin avant la Coupe du monde 2018, à laquelle doit prendre part ll’équipe nationale du Sénégal, celle de toutes les parties prenantes, dans cette crise.

En outre, l’USO doit reconstituer son équipe “dévalisée” après les sanctions infligées par la FSF , avec ses meilleurs joueurs et son staff partis sous d’autres cieux, la préparer pour espérer prendre part convenablement aux joutes. Ce qui apparaît objectivement, pour le moins, problématique. Sans compter Mbour qui gronde…

Pour préserver “les intérêts du football sénégalais“, l’USO se dit prête à s’asseoir avec la FSF et la LSFP. Le mieux pour tout le monde, nonobstant la décision du TAS, semble que les Requins, qui ont désormais le beau rôle dans cette affaire, diffèrent leur retour à la saison prochaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here