PARTAGER

Avant d’être sacrée championne du Sénégal 2016-2017, Génération Foot, alors qu’elle venait d’accéder dans l’élite, était considérée comme une équipe qui jouait le maintien. D’abord parce que les plus grosses écuries de la Ligue 1 sénégalaise n’ont pas l’habitude de laisser la moindre chance à une concurrence plus modeste, et ensuite parce que ce «petit poucet » du département de Rufisque plus précisément de Déni Biram Ndao (vingtaine de kilomètres de Dakar), promu en 2016 en Ligue 1, avait pourtant eu le plus grand mal à démarrer bien sa saison.

3 défaites en 24 matchs

L’académie partenaire du Fc Metz (Ligue 1 France), battue seulement trois fois en 24 matchs cette saison à deux journées de la fin, rafle bel et bien son premier titre de champion du Sénégal après 17 ans d’existence. Un authentique exploit sportif pour une formation qui évoluait en National il y a moins de trois ans. Génération Foot signe ainsi l’un des plus grands exploits du football sénégalais. Les joueurs d’Olivier Perrin n’ont pas seulement arraché le titre, ils ont également dominé crânement un championnat pourtant réputé relevé depuis quelques années. D’autant que le champion s’impose chaque fois lors de l’ultime journée.

Un sacre qui ne dépendait plus que d’un match

Dimanche après-midi, tous les yeux étaient rivés du côté de Déni Biram Ndao,  pour le match Génération Foot-Stade de Mbour. Un duel, dont on savait qu’il pouvait, en cas de victoire, remporter le championnat avant même la fin. C’est ce qui s’est passé. Grâce notamment à un doublé (4-2) de Ibrahima Niane, le promu se retrouve au sommet avec 51 points devant son dauphin Guédiawaye Fc (44 pts). Un champion du Sénégal tout simplement improbable, compte tenu de la concurrence. Et au final, on assiste à un authentique exploit obtenu sur le long cours pendant une année folle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here