Accueil Les Lions Ligue 1 : Dijon- Une rupture des ligaments croisés Alfred Gomis...

Ligue 1 : Dijon- Une rupture des ligaments croisés Alfred Gomis ?

0

Alfred Gomis, le gardien de but sénégalais de Dijon (Ligue 1 France), pourrait s’éloigner des terrains pendant plusieurs semaines en raison d’une probable rupture des ligaments croisés suite à un coup reçu, ce samedi, en championnat contre Nantes (3-3).

C’est ce qu’on appelle une grosse inquiétude à Dijon et au Sénégal. Lors du match nul spectaculaire entre le DFCO et le FC Nantes (3-3), samedi, à l’occasion de la 24e journée de Ligue 1, plusieurs blessures sont venues bouleverser le cours de cette rencontre. Du côté des visiteurs, Charles Traoré a d’abord déclaré forfait juste avant le coup d’envoi. Puis son remplaçant, Wesley Moustache, a été contraint de sortir après un choc de la tête avec Julio Tavares. Mais le premier but des Canaris a engendré des dégâts qui pourraient coûter cher à Dijon. Moses Simon (20e), en trompant Alfred Gomis, est venu percuter le portier des Bourguignons. Le Super Eagle, qui ne souffre finalement que d’un coup au genou, a priori rien de grave, est ensuite sorti lui aussi.

Des examens complémentaires prévus

Mais les nouvelles sont moins rassurantes pour le dernier rempart de Dijon. « On craint une rupture du ligament croisé postérieur du genou droit. Les examens complémentaires seront passés. Si la nouvelle venait à se confirmer, ce serait un coup dur pour nous », a déclaré le coach du DFCO, Stphane Jobard, en conférence de presse d’après-match dont ses propos ont été repris par Footmercato.

France Football souligne également que l’ancien gardien de but de Spal (D 1 Italie) souffrirait de la même chose.

L’international sénégalais, qui a disputé 19 rencontres de Ligue 1 cette saison, devrait donc, sauf surprise, déclarer forfait pour le quart de finale de Coupe de France face au PSG, mercredi (17h30).

Pire, il pourrait également manquer la double confrontation Sénégal-Guinée Bissau prévue fin mars 2020 d’abord à Thiès, ensuite à Bissau.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here