PARTAGER

Mbaye Leye, en conflit avec Zulte-Waregem et renvoyé dans le noyau B, n’avait plus joué depuis le 21 mai dernier. Mais visiblement, le Sénégalais n’a rien perdu de son efficacité pendant cette mise à l’écart.

Débarqué à Eupen en milieu de semaine, Leye n’a eu besoin que d’une vingtaine de minutes pour trouver le chemin des filets sous ses nouvelles couleurs. En quelques jours, il a aussi eu le temps de faire connaissance avec Luis Garcia et la précision de son pied droit. L’Espagnol a ciselé un centre parfait, le placement et le sens du but de Leye ont fait le reste. Sa tête puissante n’a laissé aucune chance à Silvio Proto et a placé les Pandas devant.

J’ai été bien accueilli. C’est à moi de m’adapter à cette équipe et d’apporter un plus”. Buteur pour ses débuts, Leye n’a pas semblé déborder de joie. Mon fils me dit que ma manière de célébrer mes buts est nulle. Mais je suis très content quand je marque. Je vais essayer de plus extérioriser à l’avenir.

L’effet Leye s’est prolongé puisque les Germanophones, qui restaient sur trois défaites, ont remporté leur première victoire de la saison (2-1). “La satisfaction, c’est d’avoir remporté les trois points. C’était important pour le club de gagner ce match. Cela va nous libérer et nous permettre de travailler tranquillement cette semaine. C’était obligatoire de prendre nos trois premiers points ce soir“.

L’ex-joueur du Standard et de Gand a cédé sa place à Nicolas Verdier à la 89e minute, sous les applaudissements du Kehrweg. Le Français a été repoussé sur le banc suite à l’arrivée de Leye. Une rivalité qu’il faudra gérer. “Je pense qu’il a les qualités pour être titulaire. Dans un club comme Eupen, on a besoin de tout le monde. On va le prendre avec nous parce qu’il sera important et il va marquer des buts qui nous permettront d’avoir des points. Je pense qu’on est complémentaire. Le coach va gérer la situation.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here