Les cadres qui ont rejoint l’équipe nationale de football du Sénégal au début des années 2000 refusent de lui tourner le dos, en dépit des résultats décevants comparés à son potentiel de ces dernières années.

Capitaine lors de la CAN 2008 au Ghana, où le Sénégal est sorti au premier tour sans enregistrer le moindre succès (deux matches nuls et une défaite), El Hadj Diouf semble être le plus intéressé par un retour en sélection.

Sous le coup d’une suspension après avoir été reconnu coupable d’avoir proféré des propos désobligeants envers les dirigeants de la Fédération sénégalaise de football (FSF), le double Ballon d’or africain 2001 et 2002, veut toujours servir.

Diouf a quitté l’élite du football anglais depuis deux saisons pour Doncaster (relégué en D3) puis Leeds United. Il affirme toutefois être le chaînon manquant pour le retour des victoires.

Depuis le match nul (1-1) en octobre 2008 contre la Gambie lors des éliminatoires combinées CAN et Mondial 2010, l’ancien attaquant de Liverpool, Bolton, Sunderland et Blackburn n’a plus été sélectionné.

Sur RMC Infos, une chaîne radio française, Mamadou Niang, son ancien partenaire en équipe nationale, a abondé dans le même sens, répétant à qui veut l’entendre qu’il est toujours prêt pour les Lions.

A l’image de Souleymane Camara qui a démenti l’annonce de sa retraite internationale, Niang se dit prêt à revenir, si l’entraîneur national, Joseph Koto, fait appel à lui.

Henri Camara, du haut de ses 34 ans, et qui est retourné en Grèce, reste le plus discret quant à son retour en sélection nationale. Mais il ne bouderait pas son plaisir d’allonger ses 98 présences en équipe nationale.

Même cas de figure pour Diomansy Kamara qui, après avoir annoncé sa volonté de mettre fin à sa carrière internationale, ne dit plus rien à ce sujet. Et la dernière sortie, d’Issiar Dia selon qui Diomansy et Niang peuvent encore apporter qurlqur chose à l’équipe, sonne comme un appel du pied à leur rappel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here