PARTAGER

Après les vœux du sélectionneur Aliou Cissé, voici les 5 résolutions à prendre pour les Lions qui en ont assez de revenir de la CAN la tête baissée. 

Sortir du 1er tour de la CAN

Le Sénégal arrivera au Gabon avec le statut de numéro 1 africain au classement FIFA et seule nation à avoir réussi le carton plein durant les éliminatoires. Deux performances qui mettent les Lions en position de favori à la victoire finale aux yeux de nombreux observateurs. Seulement, si l’équipe nationale du Sénégal connaît bien le chemin de la CAN, elle perd ses repères dès qu’elle arrive au rendez-vous. Et «retourne d’où elle vient» systématiquement à la fin du 1er tour depuis sa demi-finale en 2006 au Caire. Gana et compagnie ont donc envie de mettre fin à cette mauvaise habitude qui dure depuis 10 ans (3 éditions disputées par le Sénégal sur 5). Et la première résolution pour ce nouvel an sera d’être dans le quart comme entre 1990 et 2006 (7 participations), période durant laquelle les Sénégalais ont à chaque fois réussi à sortir du 1er tour.

Ne plus rentrer bredouille

Sortir du premier tour, c’est bien. C’est le premier objectif. Celui déclaré tout haut par les Fédéraux, les supporters, les joueurs et le staff technique. Un objectif fixé surtout pour éviter la pression autour de l’équipe et les éternelles désillusions. Mais en leur for intérieur, ce serait une grande déception pour les Lions de revenir à la maison après les quarts de finale. Ils en ont aussi assez d’aller chasser pour revenir bredouille de la savane où ils sont censés être les rois. Pour y remédier, il n’y a qu’un moyen : c’est de revenir à Dakar le trophée dans les mains de Chaikhou Kouyaté.

Ne plus perdre contre l’Algérie

Après 1990 et 2015, le sort a encore placé l’Algérie sur le chemin des Lions. Or, à chaque fois que les deux équipes se sont croisées, les Fennecs se sont montrés plus rusés que les Lions. La première fois, c’était en demi-finale de la compétition perdue 2-1. La deuxième fois, c’est il y a deux ans en match de poule avec une défaite 2-0. Une 3ème défaite serait (presque) considérée comme une humiliation pour Sadio Mané et ses partenaires. Ils ont donc pris la résolution de prendre leur revanche et celle de leurs ainés (Moussa Ndao et compagnie). Surtout qu’ils ont également perdu en amical en 2015 contre l’Algérie (1-0).

Battre la Tunisie en Coupe d’Afrique

Avant de croiser les Fennecs pour le compte de la 3ème journée, les Lions devront d’abord affronter la Tunisie lors de la première journée. Comme les Algériens, les Tunisiens ne réussissent pas aux Sénégalais en CAN. En 4 confrontations contre les Algies de Carthage, les Lions ne sont jamais sortis vainqueurs. Ils ont fait match nul 0-0 en 1965 (élimination 1er tour), 1-1 au Mali en 2002, perdu 1-0 à Tunis en quart de finale et partagé à nouveau les points en 2008 à Tamalé (2-2). Arrêter cette série négative est une des résolutions à prendre. Histoire déjà de bien entrer dans la compétition.

Avoir un meilleur buteur à la CAN

En 13 participations sur 30 éditions, le Sénégal n’est revenu qu’une seule fois de la CAN avec le meilleur joueur dans ses rangs. C’était en 2002 avec El Hadji Ousseynou Diouf. Aucun joueur du pays de la Téranga n’a cependant jamais fini la compétition avec le titre de meilleur buteur. Personne d’ailleurs n’a dépassé la barre des deux buts au cours d’une édition. Même pas le grand Jules Bocandé, ni le lapin flingueur, encore moins l’homme au double Ballon d’Or, El Hadji Ousseynou Diouf. Un sacrilège dans un pays qui a compté dans ses rangs des meilleurs buteurs en Europe. Réparer cette anomalie est la 5ème résolution à prendre. À la pléthore d’attaquants de pointe sélectionnés par Cissé de jouer…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here