À l’occasion de la présentation du trophée, du tournoi de la presse Sénégalaise au parrain, ce mardi 31 mai 2022, le président de la Ligue sénégalaise de football professionnel, par ailleurs parrain dudit tournoi, Mohamed Djibril Wade, en a profité pour décliner les points qui peuvent améliorer le football local et appelle la presse à une collaboration pour développer le secteur.

Pour que les jeunes Sénégalais puissent jouer au football et s’approprier un territoire défendu, le président de la LSFP met des propositions pour le développement du football local.

« Idrissa Gana Guèye est un exemple… là où on paye une somme de 100 millions FCFA aux lutteurs, Tyson, Balla Gaye…les joueurs professionnels locaux doivent au moins avoir un salaire de 10 millions FCFA par mois. On n’a plus le droit de jouer à 16h et 17 heures…l’éclairage est un vrai problème… », a déclaré Mohamed Djibril Wade.

Il terminera par appeler les entreprises à sponsoriser les organes de presse et les accompagner pour le développement du football local, en commençant par le tournoi de la presse foot.

SourceDakaractu
Article précédentCan 2023 – Finaliste Ligue des Champions, dossier transfert… : Sadio Mané ménagé contre le Bénin ?
Article suivantLigue 2 : Sonacos se rapproche de la Ligue 1, Niary Tally et Renaissance tout proches du National 1

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here