Riyad Mahrez de Manchester City et Idrissa Gueye du Paris Saint-Germain vont se retrouver en demi-finale de la Ligue des champions les 28 avril et 4 mai. Les deux hommes avaient joué la finale de la Coupe d’Afrique des nations au Caire en 2019, remportée par l’Algérie. Ils se sont aussi souvent croisés en Premier League.

En battant Dortmund, Manchester City a donc brisé son plafond de verre après trois échecs consécutifs en quarts de finale, sorti par l’Olympique lyonnais la dernière fois. Et l’ogre de Premier League peut continuer à rêver de décrocher enfin la Ligue des champions, le Graal, avec l’international algérien Riyad Mahrez dans son effectif.

«C’EST SPECIAL PARCE QUE JE SUIS DE PARIS»

Le tournant du match est arrivé à la 53e minute, lorsque l’arbitre italien a sifflé un pénalty pour un bras de Emre Can dans la surface. Riyad Mahrez l’a transformé tout en force (1-1, 55e). Son premier but dans la compétition cette saison après 14 apparitions sans marquer. « C’est très bien pour moi, c’est spécial parce que je suis de Paris. Je suis né à Paris, j’ai grandi à Paris… Je suis très content de jouer contre cette équipe, ça sera un très grand match. On a aussi beaucoup de rendez-vous avant, avec la demi-finale de FA cup et la finale de Carabao Cup. Après, on aura le temps de penser à ce match et de se concentrer dessus », a ainsi confié l’ailier de 30 ans. La demi-finale aller se jouera le 28 avril au Parc des Princes, avant un retour le 4 mai à l’Etihad. Riyad Mahrez retrouvera le Sénégalais Idrissa Gueye, les deux hommes avaient déjà joué face à face la finale de la CAN 2019 en Egypte remportée par les Fennecs. Ils ont aussi été adversaires en Premier League quand Idrissa Gueye évoluait à Aston Villa et Everton.

«TU AS ETE UNE MACHINE !»

L’international sénégalais a livré deux grandes performances face au Bayern Munich. « Quand Gana est sorti, je lui ai dit “Tu as été une machine !” pour le féliciter pour le match qu’il a fait (rencontre retour, ndlr), a d’ailleurs révélé Mauricio Pochettino le coach du PSG. Je crois qu’il a livré une très grande prestation ». Avec le Lion du Sénégal, le PSG est venu à bout du Bayern Munich, son bourreau en finale l’an dernier. « La base de son jeu est là, dans l’activité, la présence, estime Pochettino.
Comme tout joueur, même le plus technique, Gana a juste besoin d’être au top physiquement car son moteur à lui consomme beaucoup d’énergie ». C’est depuis le banc que le Sénégalais avait assisté à la défaite face au Bayern lors de la précédente édition. Désormais il est prêt à revenir dans la lumière et récupérer une place de titulaire pour les prochaines échéances.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here