BARCELONA, SPAIN - FEBRUARY 16: Pedri of FC Barcelona is challenged by Idrissa Gueye of Paris Saint-Germain during the UEFA Champions League Round of 16 match between FC Barcelona and Paris Saint-Germain at Camp Nou on February 16, 2021 in Barcelona, Spain. Sporting stadiums around Spain remain under strict restrictions due to the Coronavirus Pandemic as Government social distancing laws prohibit fans inside venues resulting in games being played behind closed doors. (Photo by David Ramos/Getty Images)

C’est au meilleur de sa forme qu’Idrissa Gana Gueye va recevoir le FC Barcelone ce mercredi en huitième de finale retour de Ligue des Champions.

“Il a fallu un peu de temps pour reprendre la forme et essayer d’aller de l’avant, parce que c’était une période compliquée pour tout le monde. Notamment, pour nous qui sommes allés en finale (de Champions League) et qui sont revenus tout de suite après pour enchaîner avec le championnat. C’était compliqué. On le voit avec d’autres clubs à l’étranger, c’est pareil”, a-t-il avancé sur le site du club.

Généreux dans l’effort à l’aller, au Camp Nou (1-4), le milieu des Lions a dû céder la place au retour des vestiaires en raison d’un carton jaune reçu à la 20e. Il est question de maintenir l’intensité au Parc des princes : “On reste prêt pour toutes les situations. J’avais plus d’appréhension pour le match contre Brest (3-0, 16e de finale Coupe de France), pour la préparation, pour la concentration, que pour des matches comme Barcelone, où je sais que tout le monde sera prêt, motivé et concentré à 200%.”

Ce qui a changé avec Pochetino

Auteur de 2 buts et une passe décisive en 30 matchs, il a aussi évoqué l’arrivée de Mauricio Pochetino à la place de Thomas Tuchel. “Ça s’est très bien passé pour tout le monde, on a vu que c’était un coach très sympa et qu’il était ouvert à tous les joueurs, qu’il était là pour aider l’équipe à avancer. Il a appris à connaître les joueurs, personnellement d’abord et après sur le terrain, trouver le meilleur de chacun pour construire une bonne équipe. (…) Il y a beaucoup d’intensité. Quand le coach est arrivé on a eu beaucoup de courses et on s’attendait à ça. On savait que c’était un coach qui aimait bien mettre de l’intensité aux entraînements et faire courir ses joueurs. On a eu beaucoup, beaucoup de travail physique parce qu’il estimait sûrement qu’on était un peu à la traîne physiquement. C’est ça qui nous a permis aujourd’hui d’être mieux sur le terrain, d’avoir un peu plus la confiance et de savoir que l’on peut terminer les matchs sans être fatigué physiquement.”

Blessé aux adducteurs depuis le 10 février dernier, Neymar sera encore absent.

SourceLejournaldeDakar
Article précédentL’édition 2021 de la CAN U17 annulée
Article suivantHuddersfield Town : Oumar Niasse attendu pour fertiliser l’attaque

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here