L’équipe du Horoya AC qui a enchaîné six matchs en 25 jours pourrait manquer de fraîcheur physique, mardi contre Génération Foot en match aller du premier tour des éliminatoires de la Ligue africaine des champions, a déclaré son entraîneur Victor Zvunka.
« On a eu une semaine difficile, il y’ a un match qui nous attend mardi et dans la tête de pas mal de joueurs ça doit être compliqué, ça c’est sûr (…). On n’a pas mis le volume de jeu qu’il fallait mais vous savez, je m’en doutais un peu. C’est le sixième match qu’on joue en 25 jours », a expliqué le technicien français à la presse guinéenne.
L’entraîneur du Horoya AC réagissait après le revers (1-2) enregistré par son équipe contre le FC Gangan lors du championnat guinéen.
« On n’a pas été à la hauteur de l’événement et on n’a pas fait le match qu’il fallait », a-t-il avancé en guise d’explication après la première défaite de la saison de son équipe.
Parlant du programme des deux équipes, il estime que celui de Génération Foot permet plus de récupération.
Pour lui, Génération Foot exemptée de compétition ce week-end mais qui a toutefois joué mercredi contre Wally Daan 4-0, pourrait arriver avec une meilleure fraîcheur physique.
« Quand Génération Foot ne joue pas pendant quinze jours et qu’ils ont un match par semaine, c’est sûr que c’est plus facile pour la récupération. Je ne suis pas en train de trouver une excuse mais quand on est entraîneur, on a l’habitude de gérer toutes ses choses et de savoir qu’à un moment donné, ils peuvent être un peu fatigués. Donc, si on ne leur donne pas un peu de repos, c’est un peu dur », a expliqué Victor Zvunka.
L’équipe de Génération Foot est attendue à Conakry, ce vendredi où elle doit jouer pour la manche aller du 1-er tour des éliminatoires de la Ligue africaine des champions.