CAIRO, EGYPT - MARCH 25: The Senegal team lines up ahead of the FIFA World Cup Qatar 2022 qualification match between Egypt and Senegal at Cairo International Stadium on March 25, 2022 in Cairo, Egypt. (Photo by Mohamed Hossam/Getty Images)

Comme annoncé depuis hier, les Egyptiens ont saisi les instances internationales de football d’une plainte contre le Sénégal. Le recours déposé par l’Egypte pour violence et racisme n’a aucune chance d’aboutir, selon Me Moustapha Camara, l’avocat spécialiste en droit du sport.

Me Camara s’exprimait au micro de la RFM: «Il faut d’abord dire que la violence est presqu’inexistante, dans ce cas de figure. Il n’y a pas de violence, il n’y a pas de racisme qu’on a pu observer dans les tribunes. Le Sénégal a pris toutes les précautions, notamment la Fédération Sénégalaise de Football. Les gens ont été fouillés. Après, il y a juste la question des Lasers. Et là aussi, je pense que l’Egypte devrait d’abord réfléchir au match Aller, où ils ont utilisé de manière abusive les lasers. Et donc aujourd’hui, les supporters sénégalais n’ont rendu à l’Egypte que leur accueil.

A l’entrée du stade, les gens avaient été fouillés. Mais vous savez, même dans les stades les plus expérimentés en matière de sécurité, il peut y avoir des failles.

Aujourd’hui, il faut être fairplay. L’Egypte devrait être un peu plus fairplay. C’est une plainte pour la forme, en mon sens, qui n’aboutira nulle part. Le Sénégal a gagné et participera à la prochaine Coupe du Monde.»

SourceIgfm
Article précédentEdouard Mendy: « Le public a joué son rôle »
Article suivantAl Rihla, le ballon officiel de la Coupe du monde 2022 dévoilé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here