La Juventus, championne d’Italie en titre, pourrait être contrainte de fermer une partie de son stade à la suite de chants racistes ce week-end à l’encontre du Sénégalais de Naples Kalidou Koulibaly, à en croire la presse italienne de lundi.

Le club turinois a renforcé son avance en tête de la Serie A sur Naples en s’imposant 3-1 mais, selon la ‘Gazzetta dello Sport’, les trois observateurs de la Fédération italienne présents à l’Allianz Stadium de Turin ont noté des chants lancés à l’adresse de Koulibaly.

Les supporters de la Vieille Dame auraient également traité Carlo Ancelotti, ancien entraîneur de la Juve et actuellement sur le banc de Naples, de “cochon”.

Selon les médias locaux, la Curva Sud turinoise pourrait être fermée pour au moins un match après le rapport de la commission de discipline de mardi.