PARTAGER

Le contrat qui existait entre la Fédération sénégalaise de football (Fsf) et l’équipementier émirati Romaï est rompu pour non-respect des termes du bail de la part des émiratis.

Ce contrat était signé depuis le 12 Décembre 2016, mais l’équipementier peine à respecter ses engagements. En envoyant à la fédération des qualités de maillots qui laissent à désirer. L’intendant de l’équipe nationale a même constaté que le matériel reçu pour la dernière fois de la firme était le troisième choix produit en Chine. Les responsables de l’équipementier ont même reconnu que la qualité des maillots laissait à désirer.

En plus de la qualité du produit livré, Romai n’avait toujours pas honoré ses engagements financiers. Ce qui a poussé le Comité exécutif à donner l’autorisation à Me Augustin Senghor pour rompre le contrat, conformément aux clauses qui lient les deux parties.

C’est ainsi que les fédéraux sénégalais ont jugé nécessaire de reprendre langue avec d’autres firme confirmées, dont Nike, avec qui les contacts sont les plus avancés, d’après nos confrères de Stades. La Fsf serait même prête à recevoir moins d’argent de la firme américaine si, du point de vue de la qualité des équipements, l’image des équipes nationales soit du niveau des grands nations de football.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here